Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

INFOGRAPHIE - Affaire Godard : la disparition de toute une famille jamais élucidée

Il y a vingt ans, la famille du docteur Godard quittait sa maison de Tilly-sur-Seulles, dans le Calvados pour s'embarquer sur un voilier à Saint-Malo. La famille Godard n'est jamais réapparue et le mystère demeure sur ce qui est arrivé au médecin acupuncteur, à sa femme et à leurs deux enfants.

À quelques encablures du phare du Rohein en baie de Saint-Brieuc, en juin 2000, un chasseur de mines a entrepris des recherches par sonar pour retrouver l'éventuelle épave du voilier du docteur Godard.
À quelques encablures du phare du Rohein en baie de Saint-Brieuc, en juin 2000, un chasseur de mines a entrepris des recherches par sonar pour retrouver l'éventuelle épave du voilier du docteur Godard. © AFP - Marcel Mochet

Tilly-sur-Seulles, France

Qu'est-il arrivé au docteur Godard, à sa femme, Marie-France, et à leurs deux enfants de trois et six ans, Marius et Camille ? En Normandie, en Bretagne et jusqu'en mer d'Irlande, les enquêteurs ont exploré des dizaines de pistes et recueilli autant de témoignages. Mais vingt ans après, "l'affaire Godard" reste un mystère

Le docteur Godard a-t-il fait naufrage ? A-t-il tué sa femme, Marie-France, puis ses enfants avant de se suicider en sabordant le voilier qu'il avait loué ? A-t-il organisé sa disparition ? A-t-il été assassiné sur fond d'arnaque au fisc comme l'affirme le journaliste Eric Lemasson auteur d'un livre intitulé L'assassinat du docteur Godard et paru aux éditions des Arènes en 2011 (vidéo) ?

Ce vendredi 30 août 2019, vingt ans après ce jour où la famille a quitté sa petite maison en pierres de Tilly-sur-Seulles, dans le Calvados, France Bleu revient sur cette histoire dont on ignore toujours la fin.

Affaire Godard : les dates-clés du mystère - Visactu
Affaire Godard : les dates-clés du mystère © Visactu

1er septembre 1999 : le départ

La famille Godard quitte Tilly-sur-Seulles (Calvados) le 1er septembre 1999. Yves Godard exerce comme médecin acupuncteur. Il est très endetté découvriront les enquêteurs. Marin confirmé, il a loué un voilier, le Nick, à Saint-Malo. Il embarque avec ses enfants. Personne ne se souvient d’avoir vu sa femme, Marie-France, monter à bord ou arpenter les quais de la Cité Corsaire. Le lendemain, un douanier contrôle le voilier au large de Saint-Malo. Sur le pont du Nick, il remarque les enfants mais pas leur maman. France Bleu Armorique a également recueilli ce vendredi le témoignage d'Yves Luce, un homme parti pêcher le 2 septembre à l’anse de Bréhec devant le petit port de Plouézec près de Saint-Brieuc. Il assure être passé près du bateau du médecin et avoir vu les enfants, "qui riaient beaucoup" se souvient-il.

9 septembre 1999 : des traces de sang

Des traces de sang appartenant à Marie-France sont découvertes dans la maison de Tilly-sur-Seulles et dans le véhicule familial. Dans le courant du mois de septembre, un gilet de sauvetage du Nick, l'annexe et le radeau de survie du voilier sont retrouvés en mer. "L'enquête a vite permis d'écarter la thèse du naufrage accidentel" rappelle l'ancien procureur de Saint-Malo interrogé par France Bleu ce vendredi, "car il n'y a pas eu de signal de détresse, la mer était très calme et le docteur Godard était un navigateur expérimenté." 

Rémy Heitz, procureur de Saint-Malo, annonce le 16 septembre 1999 que le sang retrouvé au domicile du docteur Yves Godard, ainsi que dans sa camionnette, était bien celui de son épouse Marie-France. - AFP
Rémy Heitz, procureur de Saint-Malo, annonce le 16 septembre 1999 que le sang retrouvé au domicile du docteur Yves Godard, ainsi que dans sa camionnette, était bien celui de son épouse Marie-France. © AFP - Marcel Mochet

Octobre 1999 : un corbeau et un hôtelier de l'île de Man

Un mois après la disparition de la famille, les enquêteurs reçoivent les lettres anonymes d'un corbeau qui assure que le docteur se trouve en Ecosse, sur l’île de Lewis. D’autres témoignages le situent sur l’île de Man, en mer d’Irlande. Un hôtelier affirme qu'il lui a loué une chambre et qu'il était avec ses enfants.

La façade de l'hôtel Mannin dans la ville de Douglas sur l'Ile de Man dont le propriétaire a reconnu la photo du docteur Godard qui a séjourné avec ses enfants dans son établissement "il y a trois ou quatre semaines". - AFP
La façade de l'hôtel Mannin dans la ville de Douglas sur l'Ile de Man dont le propriétaire a reconnu la photo du docteur Godard qui a séjourné avec ses enfants dans son établissement "il y a trois ou quatre semaines". © AFP - Jack Guez

Juin 2000 : des ossements au large de la Bretagne

Le crâne de la petite fille des Godard, Camille, est repêché en baie de Saint-Brieuc. Les pêcheurs ont rejeté à la mer un autre crâne plus petit, on ne saura jamais si c’était celui de Marius.

De 2001 à 2008 : des cartes sur une plage

Dans le courant de l'année 2001, la carte professionnelle puis la carte de crédit du docteur Godard sont retrouvées sur l'île des Ebihens à Saint-Jacut-de-la-Mer (Côtes-d'Armor). En septembre 2006, le fémur et le tibia du docteur Godard sont repêchés au large de Roscoff (Finistère). Deux ans plus tard - neuf ans après la disparition ! - la carte de Sécu du médecin est retrouvée là encore sur l'île des Ebihens.

Sur la plage de l'île des Ebihens au large de Saint-Jacut-de-la-Mer (Côtes d’Armor), une retraitée qui pêchait a découvert en février 2001 la carte professionnelle du docteur Godard. - AFP
Sur la plage de l'île des Ebihens au large de Saint-Jacut-de-la-Mer (Côtes d’Armor), une retraitée qui pêchait a découvert en février 2001 la carte professionnelle du docteur Godard. © AFP - Valery Hache

Septembre 2012 : non-lieu

Après treize ans d’enquête, le juge d’instruction de Saint-Malo chargé du dossier rend une ordonnance de non-lieu. En février 2016, le tribunal de Caen a publié les “déclarations d’absence” de Marius et Marie-France, le fils et l’épouse du docteur Godard, dont les corps n’ont jamais été retrouvés. Cela équivaut à des actes de décès. Cependant, l'ancien procureur de Saint-Malo interrogé par France Bleu précise ce vendredi que "si des éléments parviennent après la clôture d'une information judiciaire, la justice peut toujours les exploiter." Aujourd'hui, l'ancienne maison des Godard est à nouveau habitée. 

Le juge d’instruction de St Malo conclut au non-lieu en septembre 2012. On ignore toujours ce que sont devenus les habitants de la petite maison en pierres de Tilly-sur-Seulles. - AFP
Le juge d’instruction de St Malo conclut au non-lieu en septembre 2012. On ignore toujours ce que sont devenus les habitants de la petite maison en pierres de Tilly-sur-Seulles. © AFP - Mychèle Daniau
Choix de la station

France Bleu