Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'affaire du petit Grégory

Affaire Grégory : pour l'avocat de Marie-Ange Laroche, "on joue à nouveau à la loterie judiciaire"

Après la mise en examen de Murielle Bolle jeudi 29 juin pour "enlèvement suivi de mort", l'avocat de Marie-Ange Laroche s'attend à ce que sa cliente soit à son tour convoquée par la justice. Plus de 30 ans après l'assassinat du petit Grégory, Me Welzer dénonce le "tohu bohu médiatique".

Me Welzer avec Marie-Ange Laroche en 1984.
Me Welzer avec Marie-Ange Laroche en 1984. © Maxppp - Archives Républicain Lorrain

Après Jacqueline et Marcel Jacob le 16 juin, c'est Murielle Bolle qui a été mise en examen ce jeudi dans le cadre de l'affaire Grégory. Cette femme de 48 ans est soupçonnée d'"enlèvement suivi de mort". Il y a 32 ans, après la mort de Grégory Villemin, l'adolescente de l'époque avait accusé son beau-frère Bernard Laroche d'avoir enlevé le petit garçon, puis elle s'était rétractée. Les enquêteurs estiment qu'elle a été victime de pressions et de violences de la part de son entourage. Dans ce contexte, l'avocat de Marie-Ange Laroche, soeur de Murielle et veuve de Bernard Laroche, se prépare à la convocation de sa cliente.

On prend la piste de celui qui a été assassiné, c'est trop facile" - Me Gérard Welzer

Me Gérard Welzer, l'avocat de Marie-Ange Laroche depuis les tout débuts de l'affaire a le sentiment de faire un bond de 32 ans en arrière : "Comme il y a 32 ans, les journalistes nous annoncent 48 heures à l'avance ce qui va se passer", regrette le défenseur, "c'est le contraire de la sérénité de la justice". Sa cliente va "très mal" affirme Me Welzer qui souligne, évoquant une possible convocation : "Heureusement, Marie-Ange Laroche, le 16 octobre 1984 [jour du crime NDLR], elle travaillait, et jusqu'à 21 heures".

La mise en examen de Murielle Bolle et son incarcération font suite à de nouveaux témoignages, dont celui d'un cousin éloigné qui s'est manifesté au moment de l'interpellation des époux Jacob, grande-tante et grand-oncle de Grégory Villemin. Comme son confrère Me Tessonnière, l'avocat de Murielle Bolle, Gérard Welzer estime qu'"on joue à nouveau à la loterie judiciaire ! On prend uniquement la piste de celui qui a été assassiné. C'est trop facile : il ne peut pas se défendre !" Bernard Laroche a été tué par le père de Grégory, Jean-Marie Villemin, en mars 1985, quelques semaines après sa libération.

VOIR AUSSI :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess