Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire Griveaux : information judiciaire ouverte contre Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Le parquet de Paris a ouvert mardi deux informations judiciaires contre l'artiste russe Piotr Pavlenski, dont l'une pour la diffusion de vidéos intimes de Benjamin Griveaux. Alexandra de Taddeo, présentée comme la compagne de l'activiste, est aussi visée par la procédure.

L’activiste russe Piotr Pavlenski en 2016 à Moscou (Russie).
L’activiste russe Piotr Pavlenski en 2016 à Moscou (Russie). © AFP - VASILY MAXIMOV

Le parquet de Paris a ouvert ce mardi matin une information judiciaire pour "atteinte à l'intimité de la vie privée par enregistrement ou transmission de l'image d'une personne présentant un caractère sexuel" et "diffusion sans l'accord de la personne d'un enregistrement portant sur des paroles ou images à caractère sexuel et obtenues avec son consentement ou par elle-même", à l'encontre de l'activiste russe Piotr Pavlenski et d'Alexandra de Taddeo. Le parquet a requis leur placement sous contrôle judiciaire.

Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo avaient été placés en garde à vue samedi après la diffusion de vidéos intimes ayant poussé Benjamin Griveaux à retirer sa candidature à la mairie de Paris. Alexandra de Taddeo est soupçonnée d'être la destinataire des vidéos. Réfugié politique en France depuis 2017, Piotr Pavlenski a revendiqué avoir mis en ligne les vidéos dans le but de dénoncer l'"hypocrisie" de Benjamin Griveaux. 

Une seconde information judiciaire a été ouverte contre le Russe de 35 ans pour des violences commises le soir du réveillon du 31 décembre. Dans cette affaire, le parquet a demandé son placement en détention provisoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu