Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire Inès Baritel à Roanne : "de nombreux cas similaires" (le NID)

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le cas de la Roannaise Inès Baritel, qui aurait été enrôlée dans un réseau de prostitution, n'est pas un cas à part. Le NID, association nationale de lutte contre le proxénétisme, a rencontré plusieurs cas similaires ces dernières années.

Le Nid est une assocation nationale de soutien pour le prostituées (ici son Président Bernard Demettre)
Le Nid est une assocation nationale de soutien pour le prostituées (ici son Président Bernard Demettre) © Maxppp

Comme France Bleu le révélait jeudi matin, Inès Baritel, la jeune roannaise de 15 ans qui avait disparu pendant plus d'un mois, a sans doute été victime de proxénétisme . C'est en tout cas sur ce motif -proxénétisme aggravé - qu'un couple des Hauts-de-Seine, un homme de 27 ans et une femme de 20 ans, ont été mis en examen et écroué.

6h50 Baritel

La mère d'Inès avait expliqué que sa fille avait été "endoctrinée". Le NID, association nationale, lutte contre le proxénétisme et vient en aide aux prostituées partout en France. L'une de ses responsables, Laurène Questiaux, a répondu aux questions de France Bleu Saint-Étienne Loire.

"Il y a un développement du phénomène de prostitution des mineures qui fait assez peur. Un phénomène difficile à appréhender et à comprendre. Ce sont souvent des mineures isolées ou qui ont des mauvaises relations avec leurs parents. Internet favorise ce phénomène. Il y a des personnes mal intentionnées qui "chassent" les mineures sur la toile, de même que dans les gares avec les jeunes filles qui font des fugues (...) Malheureusement j'ai rencontré de nombreux cas similaires à celui d'Inès Baritel." (Lauren Questiaux, du NID)

Pour l'instant, l'enquête est à l'instruction et dirigé par un juge de Nanterre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess