Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire Jonathan : 20 ans après, un nouvel appel à témoins pour résoudre le meurtre du petit garçon

La gendarmerie lance ce mardi un nouvel appel à témoins, près de 20 ans après l'enlèvement et le meurtre du petit Jonathan, retrouvé mort dans un étang près de Guérande. Elle cherche des informations sur l'Allemand qui assure avoir tué le petit garçon.

La gendarmerie a diffusé des photos de Martin Ney
La gendarmerie a diffusé des photos de Martin Ney - Gendarmerie nationale

Près de deux mois après la remise à la justice française et la mise en examen de Martin Ney, l'Allemand qui assure avoir tué le petit Jonathan en 2004 entre Saint-Brévin et Guérande, la gendarmerie lance ce mardi un nouvel appel à témoins le concernant. Elle cherche des personnes qui, entre 1990 et 2011, auraient vu "cet homme, à la stature imposante d'1m96", qui lui auraient "loué ou prêté un hébergement" et qui seraient "en mesure  de situer le lieu ou la période".  

La gendarmerie précise : "Toute information, même anodine, est susceptible de faire avancer l’enquête et d’aider la famille de ce petit garçon à découvrir la vérité".

Enlevé dans une colonie de vacances de Saint-Brévin en 2004

Les enquêteurs espèrent obtenir des informations qui leur permettraient de résoudre enfin cette affaire, près de 20 ans après l'enlèvement du petit garçon de 10 ans, originaire du Cher, dans une colonie de vacances de Saint-Brévin. Son corps avait été retrouvé dans un étang de Guérande un mois plus tard.

Déjà condamné pour les meurtres de trois petits garçons

Depuis 2011 et son arrestation en Allemagne, les enquêteurs soupçonnent Martin Ney d'être lié à la mort de Jonathan, mais ils n'ont jamais réussi à prouver qu'il était dans la région de Saint-Brévin en 2004. Il a été condamné à la prison prison à perpétuité en 2012 pour le meurtre de trois garçons de huit, neuf et treize ans, entre 1992 et 2001, dans le nord de l'Allemagne. Martin Ney a été surnommé "l'homme au masque" par la presse allemande, car à chaque passage à l'acte, il était vêtu d'un blouson et d'une cagoule noire. 

Il y a trois ans, fin 2017, l'homme de 50 ans aurait avoué à un codétenu avoir tué Jonathan. Selon les éléments donnés à l'époque par les enquêteurs, la déposition du codétenu contiendrait des éléments et des précisions que seules les personnes proches de l'enquête connaissent. 

Un appel à témoins avait déjà été lancé en 2018 pour retrouver un sac à dos en cuir qui auraient pu, lui aussi, les aider à résoudre cette affaire.

  • Si vous avez des informations, il faut contacter la gendarmerie par mail (cellule-disparition-44@gendarmerie.interieur.gouv.fr) ou par courrier (Cellule Disparition 44- BP 33284 - 35032 RENNES CEDEX)
Affaire Jonathan : la piste d'un tueur en série allemand
Affaire Jonathan : la piste d'un tueur en série allemand © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess