Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire Karachi : le procès d'octobre prochain est une première victoire pour les victimes

dimanche 3 mars 2019 à 13:04 Par Frédérick Thiébot, France Bleu Cotentin et France Bleu

Dix-sept ans après l'attentat au Pakistan qui a tué 11 salariés et sous-traitants de la DCN Cherbourg et fait 12 blessés, un procès se tiendra au tribunal correctionnel de Paris en octobre prochain. Ce sont six protagonistes du volet financier de l'affaire Karachi, qui vont comparaître.

L'attentat de Karachi a fait 11 morts de la DCN Cherbourg le 8 mai 2002
L'attentat de Karachi a fait 11 morts de la DCN Cherbourg le 8 mai 2002 © Maxppp - Olivier CORSAN

Cherbourg, France

"C’est une première victoire", s'est félicité sur France Bleu Cotentin, Maître Olivier Morice, avocat des familles des victimes de l'attentat de Karachi, alors que s'ouvrira en octobre un premier procès : des protagonistes du financement de la campagne d'Edouard Balladur comparaîtront pour abus de bien sociaux.

Gilles Sanson qui a été gravement blessé dans cet attentat de Karachi au Pakistan le 8 mai 2002 a dit ce dimanche au micro de France Bleu Cotentin qu'il  attendait le procès "depuis des années".   

On va juger des faits qui ont eu lieu en 1994. Il aura fallu un attentat à Karachi en 2002 pour sortir cette affaire. C’est bien parce que les victimes de l'attentat de Karachi se sont portées partie civile qu'on en est là aujourd'hui. La justice français avance vraiment tout doucement, c'est le moins qu'on puisse dire. Il faut 25 ans pour juger ces gens-là. Nous on attend ça depuis des années. 

Une stèle en mémoire des victimes de Karachi est fleurie chaque 8 mai à Cherbourg - Radio France
Une stèle en mémoire des victimes de Karachi est fleurie chaque 8 mai à Cherbourg © Radio France - Frédérick Thiébot

Gilles Sanson estime que dans cette affaire "on a mis à jour que les grands contrats d'armement ont financé le terrorisme international via des intermédiaires comme Ziad Takieddine et Abdul Rahman el-Assir. Ces gens sont directement impliqués dans les commissions et le rétrocommissions qui finançaient la campagne d'Edouard Balladur de l'époque".

Le procès se tiendra au tribunal correctionnel de Paris du 7 au 31 octobre.