Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire Kleony à Amiens : le beau-père est mis en examen pour viols sur l'aînée de la fratrie

mercredi 13 février 2019 à 16:14 Par Valérie Massip, France Bleu Picardie et France Bleu

Le beau-père de la petite Kleony déjà mis en examen après la mort de cette enfant à Amiens en novembre, est maintenant poursuivi notamment pour viols sur une autre fille de sa compagne, une adolescente de 14 ans.

Le palais de justice d'Amiens
Le palais de justice d'Amiens © Radio France - Valérie Massip

Amiens - France

Le beau-père de la petite Kleony déjà poursuivi pour actes de barbarie et de cruauté ayant entraîné la mort de cette enfant de quatre ans en novembre dernier à Amiens, fait l'objet d'une nouvelle mise en examen. Il est soupçonné de viols, d'agressions sexuelles et de corruption de mineur sur la fille de sa compagne, une adolescente de 14 ans précise le procureur de la république d'Amiens.

Des faits dénoncés par l'adolescente de 14 ans

C'est l'adolescente placée comme le reste de la fratrie depuis la mort de Kleony, qui a raconté les faits. Des faits contestés par son beau-père, qui raconte-t-elle,  se sont déroulés courant 2018 jusqu'à l'interpellation de cet homme de 31 ans, placé en détention provisoire depuis maintenant plus de deux mois.

Il était donc déjà mis en examen pour actes de cruauté sur les 5 enfants de sa compagne et pour actes de barbarie et de cruauté ayant entraîné la mort de la petite Kléony. La mère est quant à elle, mise en examen pour violences, non assistance à personne en danger, non empêchement de crime et dénonciations de délits imaginaires. Elle est, elle aussi, toujours en détention provisoire. Le couple s'était formé en janvier 2018.