Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire Kulik : des détails sur la lettre anonyme

vendredi 9 mars 2018 à 19:57 Par Elodie Touchais, France Bleu Picardie et France Bleu

Des détails sur le contenu de la lettre anonyme adressée à la justice ont été dévoilés. L'auteur évoque un témoin possédant des informations sur Willy Bardon soupçonné d'avoir tué Elodie Kulik en janvier 2002 à Tertry, dans la Somme.

Elodie Kulik violée et tuée en 2002 à Tertry
Elodie Kulik violée et tuée en 2002 à Tertry © Maxppp - V.Lesage

Amiens, France

Le contenu de la lettre anonyme adressée au parquet général dans le dossier Elodie Kulik se précise. Un courrier dont l'existence a été révélé ce mardi alors que la chambre d'instruction de la cour d'appel d'Amiens devait dire si les éléments contre Willy Bardon étaient suffisants pour renvoyer le suspect du meurtre de la jeune banquière devant les Assises de la Somme.

Une patronne de bar en possession d'informations sur le suspect

L'auteur anonyme révélerait dans ce courrier l'existence d'un témoin, la patronne d'un bar en possession selon lui d'éléments sur Willy Bardon et son cercle proche. Selon nos informations, l'auteur expliquerait avoir entendu une conversation entre cette commerçante et ses clients, cette dernière leur parlant d'un trio passant tout leur temps ensemble. Willy Bardon connaissait bien Grégory Wiart décédé depuis mais identifié comme le violeur présumé de la jeune banquière en 2002 et avec qui l'axonais participait à des virées 4X4. Quant a cette troisième personne,  son identification permettrait peut-être de confondre un autre suspect.  Depuis 16 ans, un doute plane toujours autour d'une troisième voix distinguée sur l'appel de détresse d'Elodie Kulik aux pompiers le soir de son enlèvement.

L'espoir est mince

" On ne sait jamais" admet l'avocat du père de jacky Kulik qui refuse d'en dire plus sur ce nouvel élément. Me Robiquet pour qui l'espoir reste tout de même très mince.

La chambre d'instruction de la cour d'appel d'Amiens étudiera l'importance à donner à cette lettre anonyme le 30 mars . La justice décidera ensuite de convoquer ou non cette fameuse patronne de bar citée dans le courrier.