Faits divers – Justice

Affaire Kulik : l'unique suspect remis en liberté

Par Cédric Lieto et Marina Cabiten, France Bleu Picardie vendredi 18 avril 2014 à 16:12

Cette libération est un scandale pour le père d'Elodie Kulik
Cette libération est un scandale pour le père d'Elodie Kulik © MaxPPP

La cour d'appel d'Amiens a accepté vendredi la remise en liberté sous bracelet électronique de Willy Bardon, le seul mis en examen pour le viol et le meurtre d'Elodie Kulik. Les faits se sont déroulés dans la Somme en 2002.

La cour d'appel d'Amiens a jugé vendredi que les conditions étaient réunies pour libérer Willy Bardon, seul suspect dans l'affaire Kulik. La jeune banquière a été retrouvée morte en 2002 à Tertry dans l'est de la Somme. Mis en examen pour séquestration, viol et meurtre, Willy Bardon est libéré sous bracelet électronique.

Ses avocats, qui ont émis cette demande de libération, estiment qu'il n'y a pas suffisamment de preuves contre lui pour le maintenir en détention provisoire. Il y a passé quatorze mois.

"Bardon est en prison, il se plaint, mais moi, il y a douze ans que je pleure ma fille."

Sur France Bleu Picardie, le père de la victime, Jacky Kulik, se dit effondré : "Ca veut dire quoi ça ? Assignation à résidence, bracelet électronique, est-ce qu'il n'y a pas un truc qui existe déjà chez nous et qui s'appelle la prison ? " Pour le père d' Elodie Kulik, le "confort " du suspect a primé sur la souffrance de sa famille. Jacky Kulik espère que la justice ne regrettera pas sa décision : "Je crains que le Bardon (sic) profite de cette demi-liberté pour s'enfuir. Si jamais il arrivait à nous échapper, je saurais bien qui a permis sa remise en semi-liberté. "

Kulik / Son 18h OK

Partager sur :