Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire Lætitia : le réalisateur de la série télévisée veut travailler en collaboration avec la famille

jeudi 8 novembre 2018 à 16:36 Par Mélodie Viallet, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Jean-Xavier de Lestrade a rencontré les proches de Lætitia pour présenter sa série, mais aussi pour s’excuser. La famille avait appris par voie de presse, en octobre dernier, l’existence de ce projet. Désormais le dialogue est instauré entre le réalisateur et la famille de Lætitia.

Laëtitia Perrais, cette jeune femme de 18 ans, violée et assassinée en 2011 près de Pornic, par Tony Meilhon
Laëtitia Perrais, cette jeune femme de 18 ans, violée et assassinée en 2011 près de Pornic, par Tony Meilhon © Maxppp - Maxppp

Pornic, France

En octobre dernier, Delphine Perrais la tante de Lætitia, sauvagement assassinée en 2011,  lance une pétition en ligne contre un projet de série sur sa nièce. Cette pétition intitulée "Non à la série Lætitia" a reçu plus de 2.000 signatures. Face à cette mobilisation le réalisateur a rencontré ce mercredi (7 novembre) les proches de la jeune femme. Jean-Xavier de Lestrade, déclare vouloir travailler dans le respect et la dignité de la famille,

"Ne pas ajouter du malheur au malheur", Jean-Xavier de Lestrade

Cette série baptisée "Laëtitia" sur le drame de Pornic, sera diffusée sur France 2 et elle sera composée de quatre épisodes de 52 minutes, adaptée du livre d'Ivan Jablonka. Jean-Xavier de Lestrade explique qu’il va rencontrer très régulièrement, dans les prochains mois, la famille de Laetitia : "Ils auront leur mot à dire si certaines choses les gênent dans la série" déclare-t-il. 

Le réalisateur récompensé d'un Oscar en 2002 ne veut pas faire dans le pathos : "Le fait divers en lui-même je m'en fous" explique-t-il : "Ce qui m’intéresse c'est de raconter l'histoire de cette jeune femme. C'est le devoir du service public. C'est une vraie réflexion sur le rôle de la société qui doit protéger les plus faibles et qui n'y arrive pas toujours" conclut-il. 

"Mieux vaut que cette série soit fait par des personnes sérieuses", Delphine Perrais

De son côté la tante de Laetitia, Delphine Perrais confirme qu’un "dialogue est bien instauré avec le réalisateur" elle ajoute "d'accord ou pas avec ce projet, ça n’est pas la question, on ne pas décider, mais mieux vaut que cette série soit fait par des personnes sérieuses". 

Le réalisateur qui annonce également que la série ne sera finalement pas tournée en Pays de la Loire, comme ça devait être le cas initialement. Le tournage devrait se faire au printemps prochain.