Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire Lola : la jeune femme a été placée en garde à vue à Perpignan

jeudi 17 juillet 2014 à 12:06 Par Isabelle Lassalle, France Bleu Roussillon

Lola, une jeune femme de 26 ans, avait affirmé, fin juin, avoir été violée en plein jour à Perpignan. Elle a été placée en garde à vue mercredi et est interrogée par les enquêteurs du commissariat de Perpignan.

Lola lors de sa conférence de presse
Lola lors de sa conférence de presse © Cyrille Manière / Radio France

Agée de 26 ans, Lola avait affirmé, fin juin, avoir été violée en plein jour à Perpignan. Mais les enquêteurs du commissariat de Perpignan s'interrogent sur "des incohérences dans ses déclarations ". Elle a été placée en garde à vue mercredi.

Le 25 juin dernier, la jeune femme avait appelé le commissariat en fin d'après-midi depuis la ruelle où elle affirmait avoir été violée. Selon ses déclarations, deux hommes l’avaient agressée. Le violeur l’avait menacé à l’aide d’un couteau pendant que le deuxième homme avait filmé la scène au moyen de son téléphone.

Un appel à témoin très médiatisé

Une marche blanche était organisée à l’initiative de la jeune femme le 6 juillet dernier et avait mobilisé 500 personnes. L’affaire avait été très médiatisée. Lola avait, elle-même, lancé un appel à témoin sur France Bleu Roussillon. Elle avait aussi tenu une conférence de presse pour affirmer, auprès de son compagnon, "Je suis là aussi pour dire à mes agresseurs que je ne lâcherai pas et qu'on finira par les retrouver ".

Le parquet devrait donner plus de précisions, jeudi après-midi, sur les suites de la garde à vue de la jeune femme.