Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : la mère dit reconnaître sa fille dans la voiture du suspect

jeudi 18 janvier 2018 à 11:04 Par Germain Arrigoni, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

La mère de Maëlys, disparue lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère fin août 2017, a affirmé avoir reconnu sa fille dans la voiture présumée du principal suspect, Nordahl Lelandais, sur des images de vidéosurveillance, selon Le Parisien ce mercredi.

Jennifer de Araujo, la mère de Maëlys
Jennifer de Araujo, la mère de Maëlys © AFP - JEFF PACHOUD

C'est une nouvelle étape dans l'affaire Maëlys. Sur les images de vidéosurveillance dont disposent les enquêteurs, la maman de la fillette disparue a reconnu un détail de la robe portée par Maëlys, la nuit de sa disparition. Et ce dans la voiture présumée du suspect Nordahl Lelandais.

Le haut du vêtement de Maëlys ?

Selon franceinfo qui confirme une information du Parisien, le haut d'un vêtement est visible sur la troisième image tirée de cette vidéosurveillance. La mère de Maëlys affirme qu'il s'agit du col rond à larges bretelles de la robe que portait sa fille âgée de 9 ans lors du mariage au cours duquel elle a disparu. 

L'avocat du suspect y voit, lui, un col carré, semblable à un décolleté de femme.

Images de vidéosurveillance 

Ces images, dont disposent les enquêteurs, ont été enregistrées quelques minutes après la disparition de la fillette par une caméra fixée au-dessus d'un commerce de Pont-de-Beauvoisin.  Selon Le Parisien,"une première image capte le véhicule en train de rouler. Une seconde la saisit presque de face au ralenti au moment d’aborder un dos-d'âne. Les phares à ce moment-là relevés aveuglent alors la caméra. L’image est moins bonne. Mais à la retombée du passage surélevé, sous l’angle haut de la caméra, le cliché montre une forme humaine côté passager."

Cette voiture Audi A3 grise aux jantes "sport", avec un autocollant sur une des vitres arrière, fait dire aux enquêteurs qu’il s’agit bien de la voiture de Nordahl Lelandais, même si celui-ci répète qu'il ne s'agit pas de son véhicule. 

Les images n'étant pas nettes, il est impossible de distinguer le conducteur, qui se trouve dans l'obscurité. 

Demande de remise en liberté

Maëlys a disparu dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août 2017, lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin. La petite fille âgée de 9 ans, originaire du Jura, a été vue la dernière fois dimanche vers 3 heures du matin alors qu'elle assistait à un mariage dans la salle des fêtes, en compagnie de ses parents et d'autres membres de sa famille.

Nordahl Lelandais, ex-militaire de 34 ans, a été mis en examen par trois juges d’instruction de Grenoble (Isère) pour "enlèvement et séquestration" et "meurtre" de Maëlys. Alors qu'il nie en bloc ces faits, il a déposé mardi une demande de remise en liberté.

  - Visactu
© Visactu -