Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

Maëlys, un an après : le parquet de Grenoble prolonge la détention provisoire de Nordahl Lelandais

samedi 25 août 2018 à 19:41 - Mis à jour le dimanche 26 août 2018 à 9:00 Par Julien Morin, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Mis en examen pour trois affaires, dont celle de la mort de la petite Maëlys, Nordahl Lelandais voit sa détention provisoire prolongée par le parquet de Grenoble. L'ancien militaire également suspecté dans l'assassinat d'Arthur Noyer est incarcéré depuis le 3 septembre dernier.

Nordahl Lelandais est mis en examen dans trois affaires, dont le meurtre de Maëlys
Nordahl Lelandais est mis en examen dans trois affaires, dont le meurtre de Maëlys - Capture d'écran Facebook

Grenoble, France

Mercredi, l'ancien maître chien de 35 ans a été extrait de sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) en vue d'une présentation à un juge des libertés et de la détention. Le magistrat a alors signifié le renouvellement de son mandat de dépôt - ne pouvant excéder un an dans une affaire criminelle - pour une durée de six mois supplémentaires, a précisé le parquet de Grenoble à l'AFP.

Nordahl Lelandais est incarcéré depuis le 3 septembre 2017

Dans la nuit de dimanche à lundi, cela fera un an jour pour jour que Maëlys De Araujo, 8 ans, disparaissait lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin. Le principal suspect, Nordahl Lelandais, avouait six mois plus tard avoir "involontairement" tué la fillette et conduisait les enquêteurs jusqu'aux restes de son corps dans le massif de la Chartreuse.

Nordahl Lelandais était mis en examen pour "enlèvement" et incarcéré dès le 3 septembre. Ce n'est que fin novembre que le chef de "meurtre" est reconnu à son encontre. Depuis, il a également été mis en examen dans deux autres dossiers : l'"assassinat" du caporal Arthur Noyer en Savoie, et l'"agression sexuelle" d'une de ses cousines âgée de 6 ans.