Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : la "quasi-totalité" des restes de la fillette retrouvés, les recherches achevées

jeudi 15 février 2018 à 12:08 - Mis à jour le jeudi 15 février 2018 à 22:03 Par Xavier Demagny, Denis Souilla et Véronique Pueyo, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Au lendemain des aveux de Nordahl Lelandais, la "quasi-totalité" des restes de Maëlys ont été retrouvés près de Saint-Franc (Savoie), explique le parquet de Grenoble.

Les recherches ont repris jeudi matin à Saint-Franc pour retrouver les restes du corps de Maëlys.
Les recherches ont repris jeudi matin à Saint-Franc pour retrouver les restes du corps de Maëlys. © Maxppp -

Saint-Franc, France

C'est la fin de deux jours de recherches. D'après le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, la "quasi-totalité" des restes de Maëlys ont été retrouvés jeudi au cours des fouilles engagées dans le secteur de Saint-Franc (Savoie). Nordahl Lelandais avait avoué "avoir tué involontairement".

Le squelette, des vêtements et une chaussure retrouvés

C'est là que mercredi soir, un crâne et un os de Maëlys ont été retrouvés sur les indications du principal suspect dans le meurtre de la fillette de 9 ans. Nordahl Lelandais a avoué "avoir tué involontairement". Interrompues par la nuit, les recherches avaient repris jeudi matin. "La quasi-totalité du squelette, ainsi que les vêtements et une chaussure" ont été retrouvés ajoute le procureur de Grenoble. Il s'agit précisément d'une sandale et de la robe blanche que portait la fillette le jour de la disparition.

Les ossements et autres restes vont être regroupés dans un institut médico-légal de la région. Cette mission est notamment confiée aux hommes l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), venus de Pontoise. C'est au siège de l'institut dans le Val-d'Oise que seront analysés les ossements.

De minutieuses recherches 

Après la principale découverte du crâne mercredi, des gendarmes enquêteurs, un médecin légiste, un anthropologue, un spécialiste des dents étaient mobilisés jeudi sur la scène de crime, bouclée et sécurisée à l'abri des regards. Une analyse poussée de la scène de crime est notamment prévue dans les prochains jours. Cependant, selon Jean-Yves Coquillat, procureur de la République, il ne sera pas possible d'installer un périmètre sur cette zone et donc de figer la scène de crime.

Des recherches cruciales pour la suite de l'instruction

L'analyse de cette scène de crime s'annonce très importante pour la suite de l'instruction, dans la mesure où Nordahl Lelandais a pour l'instant refusé d'expliquer comment il avait tué "de façon involontaire" la petite fille. Ces éléments pourraient aider à expliquer la mort de l'enfant.

  - Visactu
© Visactu
Les restes de Maëlys ont été retrouvés à Saint-Franc près de Domessin et Pont-de-Beauvoisin. - Radio France
Les restes de Maëlys ont été retrouvés à Saint-Franc près de Domessin et Pont-de-Beauvoisin. © Radio France