Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : les restes de l'enfant ont été découverts, Nordahl Lelandais dit l'avoir tuée "involontairement"

mercredi 14 février 2018 à 18:16 - Mis à jour le mercredi 14 février 2018 à 19:28 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Le corps de Maëlys, disparue au Pont-de-Beauvoisin fin août, a été retrouvé, a annoncé le procureur de Grenoble ce mercredi soir. Nordahl Lelandais, le principal suspect, a dit avoir enlevé et tué l'enfant "involontairement". Mais il refuse de s'expliquer sur les circonstances de la mort de Maëlys.

Les enquêteurs fouillent un secteur près de Domessin, en Savoie, ce mercredi.
Les enquêteurs fouillent un secteur près de Domessin, en Savoie, ce mercredi. © AFP - Philippe DESMAZES

Les restes de Maëlys, disparue fin août à Pont-de-Beauvoisin, ont été retrouvés par les enquêteurs ce mercredi, a annoncé jean-Yves Coquillat, le procureur de Grenoble. Nordahl Lelandais a avoué avoir enlevé l'enfant et l'avoir tuée "involontairement", mais a refusé de s'expliquer sur les circonstances de la mort de la petite fille. Il a admis s'être débarrassé du corps. Le procureur a expliqué que Lelandais souhaitait que le corps de la petite fille soit retrouvé avant de répondre aux questions sur les circonstances de sa mort.

"Ce soir, les parents de Maëlys ne sont plus dans l'ignorance, ils savent que leur fille est morte", a expliqué le procureur.

Un crâne et un os long retrouvés sur les indications de Nordahl Lelandais 

Les restes de l'enfant ont été retrouvés après de longues recherches rendues difficiles par les conditions climatiques, à l'endroit que Nordahl Lelandais avait indiqué. "Les gendarmes, avec des chiens sont arrivés ce soir (…) et les chiens ont permis il y a quelques minutes de découvrir un crâne d’enfant et un os long", a indiqué le procureur.

Tôt ce mercredi matin, Nordahl Lelandais avait été extrait de sa cellule de Saint-Quentin-Fallavier. Il a ensuite été entendu "à sa demande" au palais de justice de Grenoble. Puis un convoi d'enquêteurs s'est rendu, avec Lelandais, sur la commune de Saint-Franc, un village de Savoie situé près du Pont-de-Beauvoisin, une zone déjà explorée en septembre 2017.

Une tâche de sang décisive dans la voiture de Lelandais 

"Les gendarmes ont découvert dans le coffre du véhicule [de Nordahl Lelandais], à l'arrière, sous les tapis de sol _qui sont fixés sur les Audi, u_ne tâche de sang", a précisé le procureur. Les analyses ont rapidement montré qu'il s'agissait du sang de Maëlys. 

Selon le procureur, cette découverte a eu lieu après que les juges d'instruction ont demandé de désosser complètement le véhicule, et c'est ce nouvel élément de l'enquête qui a poussé Nordahl Lelandais à demander à être entendu par les enquêteurs

L'avocat de Nordahl Lelandais a présenté mardi cette preuve à son client, qui a ensuite demandé "au juge d'instruction de l'entendre aujourd'hui car il avait des révélations à faire et parce qu'il voulait conduire la justice à l'endroit où il avait déposé le corps de Maëlys", a précisé le procureur.

  - Visactu
© Visactu -
  - Radio France
© Radio France - Denis Souilla