Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : les trois juges ont clôturé leur instruction

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu, France Bleu Besançon

Les trois juges grenoblois en charge de l'affaire Maëlys ont clôturé leur instruction et ont transmis ce jeudi le dossier au Parquet pour qu'il prenne ses réquisitions. Le procureur a désormais un mois pour le faire. De leur côté, les parties ont un mois également pour faire leurs observations.

La France découvre le visage de Maëlys, qui vient de disparaître, sur les affichettes d'appel à témoins
La France découvre le visage de Maëlys, qui vient de disparaître, sur les affichettes d'appel à témoins © Radio France - Véronique Pueyo

C'est une étape procédurale importante qui vient d'être franchie dans le dossier du meurtre de la petite Maëlys, 8 ans, qui avait été enlevée et tuée lors d'une fête de mariage à Pont de Beauvoisin, dans la nuit du 26 au 27 août 2017. Son meurtrier présumé, Nordahl Lelandais, est écroué, depuis septembre 2017, à la prison de Saint-Quentin-Fallavier. Le corps de l'enfant avait été retrouvé en février 2018.

Le parquet a un mois pour transmettre ses réquisitions aux juges

C'est en janvier dernier que la dernière pièce a été versée au dossier, à savoir une deuxième expertise concernant Nordahl Lelandais. Les trois juges grenoblois ont clôturé leur instruction et ont donc transmis ce jeudi le dossier au parquet. Désormais, le procureur de la République a un mois pour le relire et l'analyser. En retour, il transmettra ses réquisitions sur les suites qu'il entend donner à la procédure.

"Je voudrais dire solennellement que le travail d'investigation qui a été mené par les enquêteurs et les juges d'instructions, a été un travail remarquable", salue ce jeudi Maître Rajon, l'avocat des parents de la petite Maëlys. "Certes, nous n'avons pas encore toute la vérité sur ce qui s'est passé, ce n'est pas faute pour les magistrats et les enquêteurs d'avoir essayé, c'est parce que Nordahl Lelandais refuse de nous le dire. Nous lui donnons rendez-vous devant la cour d'assises de l'Isère"

Maitre Rajon, l'avocat des parents de Maëlys
Maitre Rajon, l'avocat des parents de Maëlys © Radio France - Véronique Pueyo

Les parties civiles et la défense ont un mois pour faire des demandes d'actes

Durant cette période, la défense de Nordahl Lelandais pourra adresser ses observations aux juges ou formuler des demandes d'acte. Les parties civiles pourront faire de même. À ce propos, Maître Rajon, l'avocat des parents de Maëlys, a l'intention de demander à nouveau la mise en examen de Nordahl Lelandais pour viol. Cela lui avait déjà été refusé par la chambre de l'instruction. L'avocat salue toutefois le travail des enquêteurs et des juges dans ce dossier". Il espère un procès devant les assises de l’Isère "durant l'hiver prochain", sans doute début 2022.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess