Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Nordahl Lelandais

Meurtres de Maëlys et du caporal Noyer : Nordahl Lelandais aurait donné des détails glaçants à un co-détenu

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Isère, France Bleu Besançon, France Bleu, France Bleu Berry

Nordahl Lelandais aurait avoué à un co-détenu de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, qu'il a violé la fillette, Maëlys, avant de la tuer. L'ex-militaire aurait aussi avoué avoir tué le caporal Noyer car celui-ci lui refusait des faveurs sexuelles.

L'ancien militaire est incarcéré à la maison d'arrêt de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère.
L'ancien militaire est incarcéré à la maison d'arrêt de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. - Capture d'écran de la page Facebook de Nordahl Lelandais

Alors que cela fait tout juste deux ans, dans la nuit du 26 au 27 août, que la petite Maëlys a été enlevée et tuée lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin, de nouvelles révélations viennent d'être publiées. Selon une information révélée par le journal Le Parisien et que nous avons confirmée depuis, Nordahl Lelandais aurait fait des confidences à un voisin de cellule à la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. 

Des aveux de viol

Ce détenu, qui n'est pas condamné pour des crimes, mais pour délits de droit commun, aurait eu plusieurs conversations avec Nordahl Lelandais au cours de promenades notamment. Lors de ces discussions, le Savoyard de 37 ans aurait décrit avec détails avoir violé la petite Maëlys avant de la frapper à mort. Lelandais aurait aussi expliqué avoir tué le caporal Arthur Noyer parce qu'il aurait refusé de lui "accorder une faveur sexuelle". Ces informations nous ont été confirmées par le procureur de la République de Grenoble. qui ajoute que Nordahl Lelandais conteste ces propos.

Un procès peut-être au printemps 2020

Ces révélations interviennent alors que l'instruction touche à sa fin dans l'affaire Lelandais. Elle pourrait être terminée cet automne et les juges d'instruction rendre leur avis de fin d'information d'ici fin octobre, selon les informations de France Bleu. Un procès de Nordahl Lelandais pourrait se tenir au printemps 2020.

Des vidéos d'agression sexuelle

Les connotations sexuelles des crimes présumés de Nordahl Lelandais sont évoquées depuis le début de l'enquête, mais le suspect n'est jamais passé aux aveux. Depuis le début de ce dossiers, d'autres accusations ont été portées contre Nordahl Lelandais, notamment celles d'avoir agressé sexuellement (et filmé la scène) deux petites-cousines âgées de moins de six ans, et cela très peu de temps avant le mariage à Pont-de-Beauvoisin.

Choix de la station

France Bleu