Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais ne sera pas jugé pour viol

Nordahl Lelandais, l'unique suspect dans le meurtre de la petite Maëlys à Pont-de-Beauvoisin (Isère) en août 2017, échappe une nouvelle fois à une mise en examen pour viol.

Maëlys, 8 ans, a été enlevée en août 2017 lors d'une soirée de mariage en Isère
Maëlys, 8 ans, a été enlevée en août 2017 lors d'une soirée de mariage en Isère © Maxppp - Maxppp

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble a rejeté ce jeudi une nouvelle demande du parquet pour le viol éventuel de la petite Maëlys par Nordahl Lelandais. L'ancien militaire, unique suspect dans le meurtre de Maëlys de Araujo au Pont-de-Beauvoisin (Isère) en août 2017, ne sera pas jugé pour viol. 

Deuxième rejet

Le mois dernier déjà, le 6 octobre, le parquet de Grenoble avait essuyé un premier rejet. Les magistrats avaient de sérieux soupçons sur une éventuelle agression sexuelle mais n'avaient pas suffisamment d’éléments graves pour mettre Nordahl Lelandais en examen sur ce volet de l'affaire.

Ce jeudi, Nordahl Lelandais échappe donc une nouvelle fois à une mise en examen pour le viol de Maëlys. La chambre de l'instruction considère la saisine "irrecevable car hors délai" explique le parquet qui aura la possibilité de de ressaisir le juge d'instruction de "pareilles réquisitions.

Une nouvelle expertise psychiatrique

La Chambre accède toutefois à une demande de la défense : que le suspect de 37 ans soit soumis à une nouvelle expertise psychiatrique : elle a donc désigné deux nouveaux experts à cet effet. 

L'ancien maître-chien reste néanmoins mis en examen pour l'enlèvement et le meurtre de la fillette de 8 ans, et pour agression sexuelle sur trois de ses cousines. Nordahl Lelandais sera également jugé pour le meurtre du caporal Arthur Noyer. Le procès se tiendra du 3 au 12 mai 2021 devant la cour d’assises de la Savoie à Chambéry. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess