Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

VIDÉO - Affaire Maëlys : "nous demandons au suspect de révéler ce qu'il sait"

jeudi 28 septembre 2017 à 18:58 Par Denis Souilla, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Les parents de la petite Maëlys, 9 ans, ont lancé jeudi soir un appel au principal suspect dans l'enquête sur la disparition de leur fille, fin août. Ceux-ci s'exprimaient pour la première fois à Lyon aux côtés de leur avocat. Regardez l'intégralité de cette prise de parole au bas de cet article.

La conférence de presse des parents de Maëlys, à Lyon, le 28 septembre
La conférence de presse des parents de Maëlys, à Lyon, le 28 septembre © Radio France - Véronique Pueyo

Lyon, France

Plus d'un mois après la disparition de Maëlys au Pont-de-Beauvoisin (Isère), les parents de la fillette se sont exprimés pour la première fois depuis Lyon, aux côtés de leur avocat, Me Fabien Rajon. Le père et la mère de Maëlys, toujours dans l'attente de nouvelles de leur fille, ont brisé le silence. Ni eux ni les 250 personnes auditionnées dans le cadre de cette affaire n'avaient parlé aux médias. Seule la famille du principal suspect avait déjà pris la parole pour défendre ce dernier.

"Nous espérons qu'il entende notre appel à l'aide"

C'est avec beaucoup d'émotion, au cours d'une intervention de quelques minutes, que Jennifer de Araujo, mère de Maëlys, a invité le principal suspect de l'enquête, aujourd'hui en détention provisoire à la maison d'arrêt de Saint-Quentin-Fallavier, à parler, à dire ce qu'il pourrait savoir sur cette disparition. Le principal suspect est un ancien militaire de 34 ans a été mis en examen pour "enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans" et placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Saint-Quentin-Fallavier, dans le cadre de l'enquête sur cette disparition.

"Nous lui demandons de révéler ce qu'il sait" — Jennifer de Araujo, mère de Maëlys

"Aujourd'hui, un individu est suspecté (…). Nous lui demandons de dire tout ce qui s'est passé cette nuit-là et de coopérer avec la justice. Nous ne disons pas que nous recherchons un coupable à tout prix et sans preuve valable (…), toutefois, au vu des dernières révélations du dossier, et de son attitude étrange lors du mariage, qui nous a interpellés, nous lui demandons de révéler ce qu'il sait".

"Son comportement depuis le début de l'enquête ne nous convainc pas de sa bonne foi et de sa volonté de participer sérieusement à l'enquête et nous laisse penser qu'il pourrait détenir des informations importantes pouvant nous aider à retrouver notre fille" a ajouté Jennifer de Araujo.

La mère de Maëlys a également remercié les enquêteurs, les gendarmes et nombreux anonymes qui ont régulièrement participé à des recherches pour retrouver sa fille sur le terrain lors de battues dans des zones boisées ou escarpées en Savoie et en Isère.

"Maëlys nous manque terriblement"

Au terme de son intervention, Jennifer de Araujo a voulu parler de sa fille plus abondamment et du déchirement que représente son absence. "Tous ceux qui nous regardent doivent savoir que nous nous battons pour retrouver notre fille qui va avoir neuf ans, le 5 novembre. Elle est joyeuse, dynamique, sportive. Elle adore les animaux et elle pense que tous ceux qui aiment les animaux sont des gens dignes de confiance. Elle est généreuse, elle aime aider les autres et est toujours prête à faire la fête. Elle nous manque terriblement. Nous pensons à elle chaque jour, chaque seconde et nous espérons que cet appel sera utile et aidera l’enquête."

"Tous ceux qui nous regardent doivent savoir que nous nous battons pour retrouver notre fille" — Jennifer de Araujo, mère de Maëlys

Des parents silencieux pour protéger leur vie privée

Par ailleurs, l'avocat des parents de Maëlys, Me Fabien Rajon, a débuté la conférence de presse de ce jeudi soir en déclarant que "les proches de Maëlys n'ont pas souhaité s'exprimer jusqu'à présent afin de protéger l'intimité de leur vie privée. Aujourd'hui, ils ont pris la décision de prendre la parole. Cette parole, c'est évidemment une parole de détresse, mais pas seulement. C'est aussi, et surtout, un appel pour la vérité" a expliqué, avant de céder la parole à la famille, son avocat, Me Fabien Rajon.

Joachim de Araujo a pris la parole en premier pour expliquer leur silence : "En premier lieu, nous voulons vous expliquer les raisons pour lesquelles nous n’avons pas communiqué dans les médias suite à la disparition. Nous souhaitions protéger notre vie privée comme celle de notre fille aînée et de celle de nos proches. Il en va aussi du respect du travail des enquêteurs et des juges".

Les parents de Maëlys, originaires de Mignovillard (Jura), ne sont pas retournés dans leur maison. Ceux-si sont hébergés, avec la grande sœur de Maëlys âgée de 12 ans, par des amis en Isère depuis la disparition de leur fille cadette.

"Nous voulons vous remercier pour les messages de soutien, de notre famille, d'anonymes, partout en France. Ils nous ont fait chaud au œur et nous aident à rester debout." — Joachim de Auraujo

Ils ne connaissaient pas le suspect

Joachim et Jennifer de Araujo, à travers le communiqué lu devant la presse, ont également tenu à clarifier les relations avec le suspect. "Nous tenons à préciser que nous ne connaissions pas cet individu avant cette affaire. Maëlys ne le connaissait pas non plus. D'ailleurs, nous précisions que nous n'avons eu aucun altercation avec lui" a précisé la mère de la fillette disparue.

La conférence de presse des parents de Maëlys en intégralité (8 minutes)

Source : France 3 Alpes