Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : pourquoi le convoi s'est-il arrêté sur le parking d'un magasin Hyper U au Pont-de-Beauvoisin ?

mardi 25 septembre 2018 à 16:43 Par Denis Souilla, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

La reconstitution du meurtre de la petite Maëlys s'est achevée mardi vers 3h15 et a duré environ sept heures, d'abord en Isère puis en Savoie. Nordahl Lelandais a mené les enquêteurs au Pont-de-Beauvoisin, à Domessin, en Chartreuse et sur le parking d'un hypermarché, un lieu inédit dans le dossier.

Des gendarmes ont tendu des draps blancs dans la nuit de lundi à mardi sur le parking du magasin Hyper U au Pont-de-Beauvoisin
Des gendarmes ont tendu des draps blancs dans la nuit de lundi à mardi sur le parking du magasin Hyper U au Pont-de-Beauvoisin © AFP - JEAN-PIERRE CLATOT

Le Pont-de-Beauvoisin, France

Outre les arrêts prévus au Pont-de-Beauvoisin, côté isérois et savoyard, puis à Domessin (Savoie), au domicile de Nordahl Lelandais, le convoi a marqué un arrêt près du supermarché Hyper U à cheval entre les deux départements, où les gendarmes ont tendu des draps pour empêcher toute prise de vue.

Un arrêt inattendu

Cette zone commerciale n'avait jamais été mentionnée durant l'enquête. Nous sommes là à mi-chemin entre la salle des fêtes, où a disparu Maëlys de Araujo lors de la nuit du 26 au 27 août 2017, et à quelques centaines de mètres du domicile familial des Lelandais. Cet arrêt était donc inattendu, vers 22 heures lundi soir, pendant de longues minutes.

Preuve, notamment que ce lieu est stratégique, qu'il apporte de nouveaux éléments, les gendarmes ont multiplié les précautions pour empêcher la moindre prise de vue.  Mardi, quelques heures après la fin de la reconstitution, aucune communication n'a été faire de la part des avocats des deux parties comme du parquet de Grenoble.

Un lieu crucial ?

Cette étape a-t-elle eu lieu sur les indications de Nordahl Lelandais, qui avait été réentendu vendredi matin à Grenoble, par les juges d'instruction en charge de l'enquête ? L'ex-militaire de 35 ans a-t-il changé sa version des faits, confronté à la réalité matérielle de cette reconstitution et au regard des parents de Maëlys ? Rien n'a filtré pour le moment à ce sujet.

Ce quatrième lieu est peut-être la scène du crime" — Jean-Marc Bloch, ancien directeur de la Police Judiciaire de Versailles

Jean-Marc Bloch, ancien directeur de la Police Judiciaire de Versailles

Le parking de l'enseigne commerciale du Pont-de-Beauvoisin (Savoie) où s'est arrêté le convoi judiciaire transport Nordahl Lelandais dans la nuit de lundi à mardi - Aucun(e)
Le parking de l'enseigne commerciale du Pont-de-Beauvoisin (Savoie) où s'est arrêté le convoi judiciaire transport Nordahl Lelandais dans la nuit de lundi à mardi - © Google

"J'ai l'impression que ce transport sur les lieux, cette reconstitution, a permis de découvrir un quatrième lieu" suggère, ce mardi sur franceinfo, Jean-Marc Bloch, ancien directeur de la Police Judiciaire de Versailles et présentateur de l’émission Non élucidé sur France 2.

Il s'est en tout cas passé quelque chose dans cette zone commerciale" — Jean-Marc Bloch, ancien directeur de la Police Judiciaire de Versailles

"Il y a le lieu de l'enlèvement, le domicile des parents, celui de Nordahl Lelandais et l'endroit où a été déposé le corps, dans la montagne. Ce quatrième lieu qui est apparu, probablement lors d'une audition précédente, ce parking de supermarché, est peut-être la scène de crime. Il s'est en tout cas passé quelque chose dans cette zone commerciale".

"L'objectif d'une reconstitution est de rendre les choses les plus cohérentes possibles", rappelle Jean-Marc Bloch. "On a plus que le discours de Nordahl Lelandais, il faut donc vérifier si ses auditions correspondent aux constatations, à l'autopsie, aux relevés qui ont pu être faits à partir du bornage de sa voiture, de son téléphone, etc".           

  - Visactu
© Visactu -
Le secteur de la reconstitution, en Isère et Savoie - Radio France
Le secteur de la reconstitution, en Isère et Savoie © Radio France - Denis Souilla