Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : vers une demande de requalification en "assassinat" ?

Le père de Maëlys, Joachim de Araujo, émet le souhait que le meurtrier présumé de la fillette, Nordahl Lelandais, soit jugé pour "assassinat" et non pour "meurtre". Une demande officielle devra être faite rapidement devant les magistrats dans la mesure où le dossier d'instruction est bientôt clos.

La première conférence de presse des parents de Maëlys,  en septembre 2017
La première conférence de presse des parents de Maëlys, en septembre 2017 © Radio France - Véronique Pueyo

Pont-de-Beauvoisin, France

Invité d'une marche blanche ce week-end dans la Drôme Joachim de Araujo, le papa de Maëlys, confie ce lundi matin dans le journal Le Parisien, qu'il souhaite voir juger Nordahl Lelandais pour "assassinat" et non pour "meurtre", comme l'indique l'intitulé de l'instruction ouverte depuis les faits. Le papa explique qu'il est persuadé d'une préméditation alors que le seul et unique suspect de la mort de la fillette parle lui depuis le début de coups ayant entraîné la mort "de façon involontaire". Les peines encourues seraient plus lourdes en cas de requalification et Nordahl Lelandais est mis en examen pour "assassinat" à Chambéry, concernant la mort du Caporal Arthur Noyer.

Cette demande de requalification est toujours possible et devrait logiquement - après cette volonté affichée par les parents - être déposée par leur avocat, Me Fabien Rajon, avant la fin de l'instruction. Une clôture qui doit intervenir "avant la fin de l'année" expliquait en mai dernier sur France Bleu Isère le procureur de la République de Grenoble Eric Vaillant, pour un procès attendu "à l'automne 2020".

Maëlys de Araujo a disparu dans la nuit du 26 au 27 août 2017, lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. L'un des invités, Nordahl Lelandais, a été très rapidement suspecté, puis arrêté. Après avoir été cherchée, en vain, pendant de longues semaines, son corps avait été retrouvé, six mois plus tard, sur les indications de Nordahl Lelandais. Cet homme de 37 ans, ancien militaire, a reconnu avoir enlevé et tué "involontairement" la fillette cette nuit là, en la giflant. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu