Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Meurtre de Magali Blandin, de la disparition aux aveux du mari

Affaire Magali Blandin : son mari avoue le meurtre, "il était incapable de garder ce secret" dit son avocat

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Le mari de Magali Blandin, Jérôme Gaillard, a avoué le meurtre de son épouse ce samedi 20 mars. Cette mère de quatre enfants était recherchée depuis plus d'un mois.

Jean-Guillaume Le Mintier défend les intérêts de Jérôme Gaillard.
Jean-Guillaume Le Mintier défend les intérêts de Jérôme Gaillard. © Radio France - Benjamin Fontaine

Le mari de Magali Blandin, Jérôme Gaillard, a déclaré être l'auteur du meurtre prémédité de son épouse. Le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, l'a annoncé lors d'une conférence de presse, ce samedi 20 mars. Le parquet de Rennes a sollicité la mise en examen et l'incarcération de Jérôme Gaillard. 

Magali Blandin a été portée disparue le 12 février. Elle ne s'était pas présentée pour aller chercher ses enfants à l'école. Des battues citoyennes et plusieurs centaines de gendarmes ont été mobilisés pour la retrouver, et ce pendant plusieurs semaines.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des coups de batte de baseball

Jérôme Gaillard a expliqué avoir tué son épouse le jeudi 11 février, au matin, à son domicile de Montfort-sur-Meu. Il l'aurait attendu sur le pas de sa porte avant de lui "asséner un violent premier coup de batte de baseball puis un second avant de mettre le corps dans l'appartement où elle logeait", a détaillé le procureur. Jérôme Gaillard déclare avoir emporté le corps pour l'enterrer dans une forêt enneigée après avoir recouvert le corps de chaux-vive. "Il était incapable de garder ce secret et ce poids. On a pensé à la famille de Magali, à ses enfants et à la nécessité de retrouver son corps pour pouvoir l'enterrer dignement," confie Jean-Guillaume Le Mintier, l'avocat de Jérôme Gaillard.

Le corps a été découvert en forêt, sur la commune de Boisgervilly (Ille-et-Vilaine) sur les indications de Jérôme Gaillard, son mari. Il doit encore être formellement identifié, indique le procureur de la République de Rennes.

Les parents du mari impliqués

Jérôme Gaillard et Magali Blandin étaient en instance de séparation depuis plusieurs mois. "Il s'est retrouvé dans une impasse psychologique. Mon client voit la famille comme un édifice. Il a perdu un pilier et tout s'est effondré. Chaque jour sans Magali était insupportable. Ce qui le conduit à commettre ce crime c'est qu'il avait peur de perdre la garde de ses enfants. Il ne voulait pas que les enfants soient séparés," ajoute Jean-Guillaume Le Mintier.

Le père et la mère de Jérôme Gaillard ont été mis en examen dans la soirée pour "complicité de tentative de meurtre par conjoint" et "complicité de meurtre par conjoint". Le parquet a sollicité le 5 mars dernier le placement en urgence des quatre enfants du couple (âgés de 4, 7, 12 et 14 ans). Les enfants ont été pris en charge par une équipe médico-sociale.

20.000 euros versés à des connaissances géorgiennes

Un complot criminel s'est d'abord amorcé entre Jérôme Gaillard et des personnes de nationalité géorgienne. Il aurait versé 20.000 euros pour éliminer Magali Blandin, ce que ces personnes contestent. Il a par la suite fait l'objet d'une tentative d'extorsion de la part de personnes de la communauté géorgienne qui disposaient d'un enregistrement audio dans lequel Jérôme Gaillard affirmait avoir tué son épouse.

Ce samedi soir, le mari de Magali Gaillard a été placé en détention provisoire pour "tentative de meurtre par conjoint" et "meurtre par conjoint". Son voisin géorgien a de son côté été mis en examen pour "tentative d’extorsion en bande organisée en récidive légale" et "destruction de preuve d’un crime pour faire obstacle à la manifestation de la vérité". Il a également été placé en détention.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess