Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Disparition de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki à Besançon

Affaire Narumi : le principal suspect Nicolas Zepeda à nouveau entendu par la juge à Besançon

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu Belfort-Montbéliard

Mis en examen pour l'assassinat de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki en 2016 à Besançon, Nicolas Zepeda doit être à nouveau auditionné ce mercredi par la juge d'instruction. Le Chilien de 29 ans a jusqu'ici toujours gardé le silence face aux accusations qui pèsent contre lui.

Nicolas Zepeda, le principal suspect dans la disparition de Narumi Kurosaki en 2016 à Besançon, a été extradé fin juillet. Mis en examen pour l'assassinat l'étudiante japonaise, il a jusqu'ici gardé le silence.
Nicolas Zepeda, le principal suspect dans la disparition de Narumi Kurosaki en 2016 à Besançon, a été extradé fin juillet. Mis en examen pour l'assassinat l'étudiante japonaise, il a jusqu'ici gardé le silence. © Maxppp - Franck Lallemand

Nicolas Zepeda, le Chilien soupçonné d'avoir tué son ex-petite amie japonaise Narumi Kurosaki en 2016 à Besançon, est arrivé ce mercredi matin au tribunal de Besançon. Le jeune homme de 29 ans doit y être à nouveau entendu par une juge d'instruction, indique le procureur de la république de Besançon Etienne Manteaux, confirmant une information de l'Est Républicain.  

Nicolas Zepeda a jusqu'ici toujours gardé le silence

Après avoir été extradé par le Chili, il a été mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire en juillet. Il doit être à nouveau interrogé sur le fond du dossier mais pourrait garder le silence comme il le fait depuis le début. L'audience pourrait durer toute la journée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess