Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Disparition de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki à Besançon

Affaire Narumi : Nicolas Zepeda, suspect n°1, placé à l'isolement à la maison d'arrêt de Besançon

Placé en détention à la maison d'arrêt de Besançon depuis vendredi dernier, Nicolas Zepeda a été mis dans une cellule d'isolement. Il est mis en examen pour l'assassinat de Narumi, cette étudiante japonaise disparue en décembre 2016 à Besançon.

 Nicolas Zepeda quitte le tribunal de Besançon après sa mise en examen et son placement en détention provisoire
Nicolas Zepeda quitte le tribunal de Besançon après sa mise en examen et son placement en détention provisoire © Maxppp - Franck Lallemand

Nicolas Zepeda à l'isolement : l'ancien petit ami de Narumi, soupçonné de l'avoir assassinée, a été placé dans une cellule d'isolement de la maison d'arrêt de Besançon. Il est en détention depuis vendredi soir. "Au vu du retentissement médiatique, il a été placé seul dans sa cellule. Il ne rencontre pas les autres détenus pour sa propre protection et éviter qu'il ne subisse des pressions", selon une source judiciaire contactée par l'AFP. 

Prévenir un éventuel "choc carcéral"

D'autres mesures pénitentiaires ont été prises : notamment pour surveiller son état psychologique et prévenir un éventuel "choc carcéral" : le Chilien de 29 ans a été extradé jeudi dernier de son pays. Sa famille est restée sur place. 

Vendredi, le jeune homme a de nouveau clamé son innocence dans le bureau de la juge d'instruction. Une juge des libertés et de la détention a décidé de le placer en détention provisoire. 

Nicolas Zepeda est le dernier à avoir vue Narumi vivante. Le corps de la jeune étudiante japonaise n'a jamais été retrouvé malgré deux ans de recherche. Les éléments contre lui sont "accablants", a rappelé le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux, lors de l'audience vendredi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess