Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'affaire Sophie Le Tan

Affaire Sophie Le Tan : de nouvelles battues dans la vallée de la Bruche

Six semaines après la disparition de l'étudiante strasbourgeoise Sophie Le Tan, plusieurs dizaines de volontaires ont participé à des battues ce week-end, cette fois à l'entrée de la vallée de la Bruche, un secteur boisé et montagneux que le principal suspect, Jean-Marc Reiser, aurait arpenté.

Les volontaires au Floessplatz près de Mollkirch dans la vallée de la Bruche
Les volontaires au Floessplatz près de Mollkirch dans la vallée de la Bruche © Radio France - Olivier Vogel

Vêtus de gilets jaunes et munis de bâtons de marche, les bénévoles inspectent les abords des rivières, les talus, les sentiers. Quatre-vingt volontaires samedi 20 octobre, une cinquantaine dimanche, ont participé à de nouvelles battues pour tenter de retrouver Sophie Le Tan, cette étudiante de 20 ans dont on n'a plus aucune nouvelle depuis le 7 septembre. Un secteur ratissé sur la base de nouveaux éléments : le téléphone portable de Jean-Marc Reiser aurait "borné" dans les environs dans la soirée et la nuit qui ont suivi la disparition de l'étudiante. Le principal suspect aurait en outre été aperçu dans une boulangerie de Mollkirch dans la journée du 8 septembre.

Laurent (à gauche), le cousin de Sophie Le Tan
Laurent (à gauche), le cousin de Sophie Le Tan © Radio France - Olivier Vogel

Ces nouvelles recherches sont restées infructueuses, mais, pour la famille de Sophie Le Tan, c'est un réconfort de voir ces dizaines de volontaires y prendre part.

Ça fait énormément de bien, ça donne beaucoup de courage à la famille" - Laurent, le cousin de Sophie Le Tan

La famille de l'étudiante refuse de baisser les bras, malgré la douleur. "Après un mois et demi, on sait que l'espoir s’amenuise", reconnaît Laurent, un cousin de la jeune femme, "mais je ne peux pas admettre de dire qu'aujourd'hui, elle n'est plus vivante".

D'autres battues devraient avoir lieu dans les prochains jours dans ce secteur de la vallée de la Bruche.

Les volontaires mobilisés pour tenter de retrouver Sophie Le Tan
Les volontaires mobilisés pour tenter de retrouver Sophie Le Tan © Radio France - Olivier Vogel
Choix de la station

À venir dansDanssecondess