Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Sophie Lionnet

Meurtre de Sophie Lionnet à Londres : le père de la jeune femme soulagé par le verdict

mardi 26 juin 2018 à 19:40 Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre et France Bleu

Patrick Lionnet, présent à Londres ce mardi, a reçu avec soulagement l'annonce des peines pour les deux meurtriers de sa fille. Sabrina Kouider et Ouissem Medouni ont tous les deux été condamnés à la prison à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de trente ans.

Patrick Lionnet, soulagé du verdict et de la peine de sûreté prononcé par la cour criminelle de Londres
Patrick Lionnet, soulagé du verdict et de la peine de sûreté prononcé par la cour criminelle de Londres © Radio France - Maxppp

L'annonce des peines par la cour criminelle d'Old Bailey a été vécue comme un profond soulagement par les parents de Sophie Lionnet. "Trente ans de sûreté, c'est plus que ce que j'espérais" déclare Patrick Lionnet, le père de la jeune femme tuée à Londres en septembre 2017 et résidant dans l'Aube : "Ils ont pris ce qu'ils méritaient". 

Une dernière audience difficile à vivre

Mais cette dernière audience a été un retour en arrière difficile pour ces parents. "On a de nouveau entendu tout le rappel du procès et on a revécu tout ce qu'on a subi pendant ces deux mois" explique Patrick Lionnet. 

"J'ai vu le visage de Sabrina Kouider se décomposer" - Patrick Lionnet

Les accusés, eux, ont passivement écouté la sentence : "J'ai vu le visage de Sabrina se décomposer. Le juge les a remercié et ils ont presque été sortis manu militari. Maintenant, ils vont être pendant un bon bout de temps enfermés."

Patrick Lionnet espère que les deux meurtriers de sa fille ne sortiront jamais de prison : "Les avocats et la police anglaise m'ont garanti qu'ils ne quitteront plus la prison. Après trente ans, ils pourront demander à sortir, mais vu les actes qu'ils ont commis, ils ne sortiront pas."

En savoir plus