Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire Varlet : la famille d'Aurélia, tuée par son ex-compagnon, a été reçue au ministère de l'intérieur

-
Par , France Bleu Besançon

Patrick et Giovanni Varlet ont été reçus ce lundi au ministère de l'intérieur pour se voir communiquer les conclusions de la police des polices sur la mort d'Aurélia. L'enquête n'a pas permis d'établir si le meurtrier avait bénéficié de protections de la part de policiers ou de gendarmes.

A l'issue de l'entrevue, l'émotion de Patrick et Giovanni Varlet, le père et le frère d'Aurélia, tuée en 2013 par son ex-compagnon à la Rivière Drugeon.
A l'issue de l'entrevue, l'émotion de Patrick et Giovanni Varlet, le père et le frère d'Aurélia, tuée en 2013 par son ex-compagnon à la Rivière Drugeon. © Maxppp - Frédéric Jimenez

Est-ce la fin de l'affaire Aurélia Varlet ? Seule certitude, la famille d'Aurélia a été reçue ce lundi au ministère de l'intérieur. Giovanni et Patrick Varlet, le frère et le père de la jeune femme tuée en 2013 par son ex-compagnon à La Rivière-Drugeon dans le Doubs, ont appris que l'enquête de l'IGPN et l'IGGN (la police des polices et celle des gendarmes) n'a pas permis d'établir si le meurtrier avait bénéficié de protections de la part de policiers ou de gendarmes.

Une déception " - Me Randall Schwerdorffer, l'avocat de la famille Varlet

La famille se dit déçue mais prend acte. "C'est _un sentiment partagé et une déception_", explique l'avocat de la famille, Me Randall Schwerdorffer. "On aurait aimé que certains comportements soient sanctionnés. Mais, au vu des éléments à la disposition des enquêteurs, du point de vue du droit, on ne peut que comprendre la décision du ministère de l'intérieur", conclut-il.

Aurélia Varlet, 32 ans, a été tuée le 14 août 2013 par l'homme qu'elle venait de quitter, Didier Grosjean. Il a abattu la jeune femme de deux coups de fusil avant de retourner l'arme contre lui. Giovanni Varlet, le frère de la victime, reproche aux autorités de ne pas avoir assez pris au sérieux les plaintes déposées par la précédente épouse du meurtrier d'Aurélia.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess