Faits divers – Justice

Affaire Walter : la cour d'appel de Colmar condamne le docteur Moog à quinze mois de prison avec sursis

Par Marie-Thérèse Koehler et Sophie Cambra, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass mercredi 14 septembre 2016 à 16:17

Affaire Walter : Quinze mois avec sursis pour le docteur Moog à Colmar
Affaire Walter : Quinze mois avec sursis pour le docteur Moog à Colmar © Maxppp - .

La cour d'appel de Colmar a rendu son arrêt ce mercredi après-midi dans ce dossier Maxime Walter, ce jeune cycliste alsacien mort en 2008 à l’hôpital. Le docteur Moog, seul jugé pour homicide involontaire dans cette affaire, est condamné à quinze mois de prison avec sursis.

La cour d'appel de Colmar condamne ce mercredi après-midi le chirurgien Raphaël Moog à quinze mois de prison avec sursis. Une peine légèrement aggravée : en première instance, le praticien strasbourgeois avait écopé de douze mois avec sursis. L'interdiction d'exercer la médecine n'a pas été prononcée, comme l'espérait la famille de la victime.

Maxime Walter est mort au bout de trois jours d'une hémorragie interne

Le 23 septembre 2008, Maxime Walter meurt au CHU de Hautepierre à Strasbourg. Il avait été hospitalisé après une chute à vélo. L'adolescent, âgé de 15 ans, a succombé au bout de trois jours à une hémorragie interne. La cour d'appel de Colmar, comme le tribunal correctionnel de Strasbourg en 2015, considère que Raphaël Moog a fait preuve de négligence à l’égard de son patient.

Partager sur :