Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Les affaires Fourniret

Affaires Parrish et Domèce : vers un procès de Michel Fourniret en 2019

jeudi 3 mai 2018 à 18:11 Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre et France Bleu

Les parents de Joanna Parrish doivent être entendus ce vendredi par la juge en charge de l'enquête sur le meurtre de leur fille en 1990 dans l'Yonne. La magistrate va leur exposer les avancées qui ont conduit aux aveux du tueur Michel Fourniret. Un procès pourrait avoir lieu l'an prochain.

Michel Fourniret à la sortie du tribunal de Charleville Mézière en 2008
Michel Fourniret à la sortie du tribunal de Charleville Mézière en 2008 © Maxppp - Maxppp

Auxerre, France

Les parents de  Joanna Parrish sont reçus ce vendredi par une juge parisienne. En février, le tueur en série Michel Fourniret avait avoué le meurtre de leur fille. Joanna Parrish avait été retrouvée morte,  le 17 mai 1990 sur une rive de l'Yonne à Monéteau, après avoir été étranglée et violée. Michel Fourniret se trouvait à Auxerre le même jour avec sa compagne Monique Olivier. Tous les éléments semblent réunis pour que se tiennent le procès pour les meurtres de Joanna Parrish et Marie-Angèle Domèce.

Des éléments nouveaux dans l'enquête sur la mort de Joanna Parrish

Il y a d'abord de nouvelles preuves concernant Michel Fourniret et sa compagne Monique Olivier selon Didier Seban, l'avocat des parents de Joanna Parrish : "oui, il y a des éléments nouveaux sur leur présence sur place, sur le fait qu'il aurait croisé des amis de Marie-Angèle Domèce, sur la fréquentation de la gare routière où on sait qu'a disparu Joanna  Parrish."

"L'affaire Nordahl Lelandais a peut-être joué un rôle dans l'aveu des crimes de Michel Fourniret" estime Stéphane Bourgoin, spécialistes des tueurs en série

Et puis, ces aveux de Michel Fourniret en février dernier constituent une preuve solide, d'après Stéphane Bourgoin, spécialiste des tueurs en série* : "Michel Fourniret est quelqu'un qui n'a jamais avoué de manière spontanée. Lorsqu'il a été mis devant les faits accomplis par des preuves irréfutables, à ce moment-là il a reconnu les crimes."

"On sait maintenant qui a tué Joanna Parrish" selon l'avocat des parents de la victime, Maître Didier Seban

D'ailleurs, l'avocat Didier Seban a peu de doutes sur la sincérité des aveux : "Jamais Michel Fourniret n'a avoué le moindre fait qu'il n'aurait pas commis. Il est trop fier de son parcours criminel pour endosser les crimes d'un autre donc pour moi ce sont des aveux qui sont absolument pertinents. Cela démontre pour nous que lorsqu'il y a des enquêteurs décidés, une justice qui se donne les moyens de reprendre une affaire et bien on peut en général l'élucider. En l'état des éléments d'investigation réunis et des aveux de Michel Fourniret, il y aura une cour d'assises." Le nouveau procès de Michel Fourniret et Monique Olivier pourrait se tenir l'an prochain, à Paris.

*auteur de L'homme qui rêvait d'être Dexter, paru chez Ring (avril 2018)