Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Drame passionnel d'Agde : "Je savais que ça allait mal tourner"

jeudi 4 octobre 2018 à 18:35 Par Stefane Pocher, France Bleu Hérault

Le terrible drame d'Agde était-il prévisible ? Des témoins racontent à France Bleu Hérault le calvaire que vivait le mari depuis un mois. Sa femme avait imposé son amant dans l'appartement. Ils vivaient à trois. La cohabitation était devenue très difficile, voire impossible.

L' appartement de l'horreur, acheté par ce couple en début d'année 2018 route de Séte à Agde
L' appartement de l'horreur, acheté par ce couple en début d'année 2018 route de Séte à Agde © Radio France - Stéfane Pocher

Agde, France

Un homme a tué sa femme et son amant mercredi soir à Agde, lui est dans un état critique. Les voisins rencontrés par France Bleu Hérault racontent ce que vivait le mari jaloux. "Ce drame ne me surprend pas", explique Maurice.  Il connait bien le couple, un peu plus le mari d'ailleurs que son épouse. C'est lui qui leur a vendu cet appartement de standing en début d'année. Il habite le même palier, à l'autre bout du couloir, au deuxième étage, de cet immeuble, 27 route de Sète.

"Il vivait retranché dans sa chambre."

Le couple, marié depuis quelques mois, s'y était installé en avril. Mais la femme y était rarement, faisant des allers-retours à Paris. Ils avaient un bien dans le 13e arrondissement. Mais depuis un mois, elle est revenue avec son amant, en l’occurrence son ex-époux. L'actuel  mari avait découvert cette liaison peu de temps après le mariage. "Elle l'a imposé au domicile conjugal, poursuit Maurice. C'était tendu."  

Maurice, l'ancien propriétaire de l'appartement raconte le calvaire du mari jaloux

Didier, le propriétaire, perçu comme un voisin chaleureux, souriant et avenant, s'était confié ces derniers temps à ses voisins les plus proches. 

"Il disait que sa femme lui interdisait le frigo. Elle mettait à la poubelle sa nourriture. C'était œil pour œil, dent pour dent. Avec son amant, ils lui arrachaient le câble de la télé pour l’empêcher de la regarder."  

Maurice raconte aussi que le mari jaloux vivait dans une des chambres. Il n'avait pas le droit de se promener dans la maison comme il le voulait. Dans sa chambre, il avait visiblement installé un réchaud. 

"C'était œil pour œil dent pour dent. Sa femme et l'amant étaient décidés" rajoute t-il à le virer de l'appartement."

"L'épouse et son amant avaient visiblement décidé de mener la vie dure au mari" raconte une autre voisine. Les disputes étaient régulières. "La semaine dernière, la police nationale est intervenue suite à une bagarre entre les deux hommes", raconte un autre voisin pas bien loin.  L'amant empêchant le mari  de rentrer chez lui. 

"La cohabitation était vraiment très difficile ces derniers temps entre eux. On entendait des cris."

Un "calvaire au quotidien", rajoute un autre voisin. L'humiliation permanente. Un mal-être visible. Le mari avait entamé des démarches pour partir. Récemment, il avait visité deux appartements. "Il ne supportait plus la situation".

Les voisins, choqués n'imaginaient pas tous que cette improbable cohabitation prendrait cette tournure dramatique.