Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une cohabitation difficile entre un couple et l’amant tourne au drame à Agde

jeudi 4 octobre 2018 à 14:42 Par Stefane Pocher, France Bleu Hérault

Un drame passionnel à Agde dans l'Hérault, a fait deux morts et un blessé grave mercredi soir. Un mari jaloux a tué sa femme et son amant à coups de couteau et de marteau. Ils vivaient tous les trois dans cet appartement de standing route de Sète. le couple s'était marié en début d'année.

un scellé a été déposé sur la porte d'entrée de l'appartement du couple
un scellé a été déposé sur la porte d'entrée de l'appartement du couple © Radio France - Stéfane Pocher

Agde, France

C'est l’incompréhension à Agde après ce drame survenu mercredi soir au deuxième étage de cet immeuble, situé au 27 route de Sète.  Un mari jaloux a tué sa femme et son amant à coups de couteau et de marteau. Ce dernier, qui ne supportait pas qu'elle ait renoué avec son ancien mari, a été héliporté dans un état grave à Montpellier. Le pronostic vital était engagé cette nuit. Ils vivaient tous les trois ensemble dans ce grand appartement, à une centaine de mètres du commissariat d'Agde. 

Les voisins, choqués, ne sont pas surpris pas ce drame même s'ils n'imaginaient pas une telle tournure. Certains parlent d’un "massacre" dans cet appartement de standing.  

"La cohabitation était très difficile ces derniers temps, les disputes régulières. On entendait des cris."

La police nationale serait d’ailleurs intervenue la semaine dernière après une dispute entre les deux hommes . Le couple, marié en début d’année 2018, habitait l'appartement depuis seulement le mois d’avril après avoir décidé de quitter Paris. Mais récemment, ils avaient pris la décision de séparer.  Avant cette installation dans l'Hérault,  ils résidaient dans le 13e arrondissement à Paris.

La femme, d’origine asiatique, avait renoué avec son premier mari. Ce dernier habitait même dans l’appartement depuis un mois. Elle l'aurait imposé.

Le mari actuel, la soixantaine, propriétaire du bien à hauteur de 10 % (contrat notarial) aurait dans un premier temps refusé de quitter les lieux. Il s’était installé dans une chambre avec un réchaud pour se faire à mange et un petit réfrigérateur pour les produits frais.  Il ne pouvait pas, selon nos informations, se déplacer dans le reste de l’appartement occupé par sa femme et son amant. 

Ces derniers temps, il s’était confié à plusieurs voisins en expliquant son calvaire au quotidien, l’humiliation permanente, son mal-être.

Des proches lui avaient dit de quitter les lieux, que cette situation n’était pas soutenable. Il avait entamé des démarches, visité des appartements. Pourtant dans un mail adressé à des amis ce mercredi soir, il explique "vouloir en finir. Régler la situation." Son passage à l’acte reste un mystère alors qu’il avait entamé des démarches pour partir.

Vue sur la terrasse de l'appartement du couple au deuxiéme étage de cet immeuble - Radio France
Vue sur la terrasse de l'appartement du couple au deuxiéme étage de cet immeuble © Radio France - Stéfane Pocher