Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Agglomération de Dijon : faux-billets, délit de fuite et cannabis

jeudi 5 novembre 2015 à 16:19 Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne

Deux jeunes hommes sont incarcérés à la maison d’arrêt de Dijon, le 26 octobre dernier l’un d’entre eux a utilisé des faux billets de 50 euros dans plusieurs commerces de Quetigny et Chevigny-St-Sauveur. L’enquête a connu plusieurs rebondissements.

© Maxppp

Dijon, France

Il y a au départ ce commerçant de Quetigny surpris par la « qualité » de ce billet de 50 euros qu’un jeune homme lui tend pour payer son dû. Il y a donc ensuite, un coup de fil aux gendarmes, de ce commerçant, une description précise du client, quelques témoignages supplémentaires de commerçants également floués pour identifier le suspect, sa voiture.

Il y a ensuite une enquête rondement menée, en deux jours l’individu qui a payé avec de faux billets de 50 euros est interpellé à son domicile à Chevigny-St-Sauveur. Lors de la perquisition, un ordinateur et une imprimante sont saisis, mais rien n’indique aujourd’hui que ce matériel est celui qui a permis de fabriquer ces faux billets artisanaux plutôt réussis. En revanche pas de traces de la voiture utilisée deux jours plus tôt et identifiée par les commerçants floués.

Course poursuite dans l'agglomération de Dijon

Il y a donc après cette perquisition le retour au poste, à la gendarmerie de Quetigny et là, le hasard de la circulation fait que les militaires croisent le véhicule du jeune homme interpellé. Gyrophares, haut-parleur, le conducteur non seulement ne répond pas aux injonctions des forces de l’ordre, mais prend la fuite. La course poursuite s’achève à Dijon. Le conducteur, connu des services de l’ordre, qui roule sans permis de conduire sera condamné à quatre mois de prison ferme.

Du cannabis retrouvé pendant la garde à vue

Il y a enfin une garde à vue classique, avec notre premier suspect, celui qui a écoulé la fausse monnaie. Enfin une garde à vue classique, pas tout à fait, l’individu est bien « agité ». Sa façon de marcher et de s’asseoir interpelle les gendarmes. Il est donc décidé de faire appel à un médecin des urgences et de passer un scanner. Le résultat : il y a un corps étranger « stupéfiant » en lui. Quelques grammes de résine de cannabis,  dissimulés dans son rectum. Quelques grammes de « shit » dans un monde de délits.