Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agglomération grenobloise : deux hommes, dont un mineur, interpellés en possession d'armes

-
Par , France Bleu Isère
Grenoble, France

Depuis plusieurs semaines les cas de coups de feu se multiplient dans l'agglomération grenobloise, faisant des blessés mais aussi sans toujours viser quelqu'un. Deux hommes ont été interpellés aujourd'hui en possession d'une arme dont un mineur de 16 ans.

Police - Illustration
Police - Illustration © Maxppp -

Deux hommes ont été interpellés ce mercredi après-midi dans l'agglomération grenobloise en possessions d'armes à feu. A 15h15 les policiers ont interpellé Avenue Jean Perrot, dans le quartier Teisseire à Grenoble, un mineur de 16 ans qui avait pris la fuite en les voyant et qui s'était débarrassé d'un pistolet automatique 6.35 "approvisionné et chargé" précise la Police. Peu de temps après Rue de l'Ecureuil à Echirolles, quartier de la Luire, ils ont ensuite interpellé un homme de 29 ans en possession d'un 357 magnum. Il est suspecté d'être l'auteur de coups de feu au fusil qui visaient deux hommes et ont grièvement blessé l'un d'eux dimanche 25 septembre au matin, vers 5h, dans le même secteur.

Une série de coups de feu en septembre dans l'agglomération grenobloise

Lundi déjà les policiers avaient intercepté un homme de 21 ans porteur d'un 357 magnum à Fontaine. Ce mois de septembre a été marqué par plusieurs épisodes de coups de feu dans l'agglomération grenobloise, à Grenoble, Echirolles et Fontaine notamment, qui ont fait naître un véritable climat d'inquiétude et provoqué bon nombre d'appels "pour des détonations" auprès des forces de Police. Ces coups de feu soit visaient quelqu'un et ont fait des blessés, soit paraissaient être des coups de feu "gratuits" ou d'intimidation, tirés en l'air. Les témoins parlant d'un ou de plusieurs hommes en scooter selon les cas qui arrivent, font feu puis repartent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess