Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Agressée de nuit à Evreux, Camille réclame plus d'éclairage public

mercredi 9 mai 2018 à 12:21 Par Laurent Philippot, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Dans la nuit du 5 au 6 mai 2018, Camille, 23 ans, a été agressée à Évreux par deux hommes alors qu'elle rentrait du travail. Ils ont tenté de lui dérober son sac à main, en vain. Les faits ont eu lieu à proximité du cimetière Saint Louis, dans une rue qui n'est pas éclairée.

Camille, 23 ans, porte encore des traces au visage et à la poitrine de son agression en pleine nuit dans une rue d’Évreux
Camille, 23 ans, porte encore des traces au visage et à la poitrine de son agression en pleine nuit dans une rue d’Évreux © Radio France - Laurent Philippot

Évreux, France

Il est environ une heure du matin ce dimanche 6 mai 2018. Camille, 23 ans, vient de terminer son service d'aide-soignante et regagne son domicile, à pied. Sous le pont Eiffel, la jeune femme s'aperçoit qu'elle est suivie par deux individus. Elle se met à courir, ses agresseurs aussi. Ils lui assènent plusieurs coups et tentent, sans succès, de lui voler son sac.  L'agression a eu lieu dans une rue à proximité du cimetière Saint-Louis, dans une artère qui n'est pas éclairée, ce que déplore la jeune femme : 

Je trouve ça honteux d'avoir zéro lumière sur la plupart des rues d’Évreux, pas de caméra ni de lumière

Ce message, Camille l'a posté sur la page Facebook Tu sais que tu viens d’Évreux et de son agglo. Camille dit désormais vivre dans la peur de sortir de chez elle seule, et pour appuyer son témoignage, la jeune femme a posté quelques photos de son visage tuméfié

Depuis son agression, Camille ne repasse plus par cette rue du centre-ville d’Évreux. Elle a déposé plainte ce mercredi au commissariat avec un certificat médical - Aucun(e)
Depuis son agression, Camille ne repasse plus par cette rue du centre-ville d’Évreux. Elle a déposé plainte ce mercredi au commissariat avec un certificat médical - Capture d'écran

L'adjoint au maire en charge de la sécurité réagit

Dès qu'il a pris connaissance du message de Camille, Nicolas Gavard-Gongallud, maire-adjoint en charge de la sécurité, a pris contact avec la jeune femme. L'élu se dit évidemment concerné, mais peut difficilement répondre positivement à sa demande d'installer des caméras partout. 

On ne peut pas mettre une caméra dans chaque rue, ce serait problématique - Nicolas Gavard-Gongallud, adjoint au maire

Il y a actuellement 31 caméras de vidéo-protection à Évreux. L'objectif de la municipalité est d'en passer le nombre à 45 cette année et à 50 d'ici 2020. La ville consacre chaque année un budget de  deux millions d'euros à la sécurité. En revanche, pour installer davantage d'éclairage public, l'adjointe au maire en charge de l'urbanisme a été saisie. La réflexion est en cours.

Camille témoigne sur France Bleu Normandie