Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Agression à la prison de Borgo : deux surveillants blessés à l'arme blanche

vendredi 19 janvier 2018 à 10:59 Par Hélène Battini et Didier Arnoux, France Bleu RCFM et France Bleu

Deux surveillants de la maison d’arrêt de Borgo ont été agressés vendredi matin à coups de couteau dans l’établissement, l’un d’entre eux serait sérieusement blessé. Un détenu radicalisé serait à l’origine des faits, selon une source syndicale.

Agression à la prison de Borgo : deux surveillants blessés à l'arme blanche.
Agression à la prison de Borgo : deux surveillants blessés à l'arme blanche. © Maxppp - maxppp

Corse, France

Le soutien de la ministre 

La ministre de la justice Nicole Belloubet devrait se déplacer en Corse dès cet après-midi, sur Tweeter elle a immédiatement fait part de son soutien aux deux surveillants agressés.

Deux surveillants de la prison de Borgo ont été agressés ce vendredi matin. Les faits se sont produits vers 9h30 dans l'établissement.

Selon des sources syndicales, un détenu présenté comme radicalisé a porté plusieurs coups de couteau à deux surveillants. "Ce détenu de droit commun avait été placé à l‘isolement et c‘est à l‘ouverture de sa cellule qu‘il s‘est jeté sur les deux agents", précisent les syndicats.

Un des deux gardiens a été blessé dans le dos par un objet tranchant, l‘autre frappé à la tête et aux cervicales. Ils sont en cours de transfert sur l'hôpital de Bastia. Leur état a nécessité le renfort de médecins urgentistes du Samu appelés en renfort des pompiers de Lucciana.  Le pronostic vital n'est pas engagé pour les surveillants. 

Les personnels, qui observaient un mouvement de grève administrative se disent choqués par cette agression qui intervient alors que justement, ils demandaient des moyens (au niveau national ) après une agression de surveillants dans une prisons du Nord Pas-de-Calais . 

Les abords de la prison sont bloqués  - Radio France
Les abords de la prison sont bloqués © Radio France - Maxime Becmeur

Stéphane Canutti, délégué FO pénitentiaire : « Je suis très en colère et très choqué parce-que pour le moment en Corse on n’avait pas subit ce genre d’agression mais il fallait rester prudent, tout était possible, j’ai eu le tort d’avoir raison. Nos deux collègues ont été agressés lâchement, dans le dos, le gars est un radicalisé bien sûr, il a voulu briller à l’échelle nationale pour faire parler de lui…Le pronostic vital n’est pas engagé mais ils ont vraiment des plaies graves. _J’ai tellement la rage que je n’ai même pas envie de parler de la ministre, ça sert à rien. Maintenant en revanche on va monter d’un cran, ça risque de dégénérer dans l’établissement, on va déposer les clés_. On s’expose à des sanctions mais il n’y aura plus personne à l’intérieur ! »