Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Agression à Vernon : un homme jugé pour apologie du terrorisme, outrages et menaces de mort

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Un homme devrait être présenté devant le tribunal d'Evreux lundi 28 octobre 2019 pour apologie du terrorisme, outrages et menaces de mort, notamment envers des policiers. Les faits qui lui sont reprochés ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche à Vernon.

L'homme a été interpellé par la police à Vernon.
L'homme a été interpellé par la police à Vernon. © Radio France - Stéphane Barbereau

Vernon, France

Un homme de 26 ans devrait être jugé en comparution immédiate à Evreux lundi 28 octobre 2019 pour apologie du terrorisme, outrages et menaces de mort, notamment contre des personnes dépositaires de l'autorité publique.

Cet homme a été interpellé ce dimanche à Vernon par la police et placé en garde à vue.

Menaces, insultes et apologie du terrorisme

Il est 2 heures du matin dimanche lorsqu'une femme habitant route de Magny-en-Vexin à Vernon appelle la police. Un homme donne des coups de pieds dans sa porte et réclame au mari de la dame de sortir pour le tuer, indique la police. Le mari n'est pas présent au domicile.

A leur arrivée sur place, les policiers découvrent un homme en état d'ébriété, torse nu dans la rue et fortement agité. Il tient dans sa main un couteau de cuisine.

Lorsqu'il voit les agents, il les menace, leur profère des insultes et crie "Allahu akbar", "je suis un soldat de Daesh et "vive Daesh" d'après la police. Après plusieurs sommations, il finit par lâcher son arme.

Des menaces sur fond d'alcool

L'homme est alors interpellé pour outrage à agents, insultes et apologie du terrorisme. Après avoir été placé en cellule de dégrisement, il est entendu par des policiers. Il explique son comportement par l'excès d'alcool. Il était déjà connu des services de police.

Il sera présenté au parquet d'Evreux à 9 heures et jugé dans l'après-midi en comparution immédiate.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu