Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Agression au couteau à Paris : le suspect n'était pas drogué

mardi 11 septembre 2018 à 12:26 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Contrairement à ce qui avait été envisagé dans un premier temps, l'homme qui a blessé sept personnes avec un couteau et une barre de fer dimanche soir à Paris, n'a pas agi sous l'effet de la drogue. L'analyse toxicologique du suspect est négative, indique ce mardi matin une source judiciaire.

Les analyses toxicologiques sont négatives
Les analyses toxicologiques sont négatives © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Paris, France

L'homme qui a blessé sept personnes avec un couteau et une barre de fer dimanche soir à Paris n'était pas sous l'emprise de la drogue, indique ce mardi matin une source judiciaire.  

Toujours selon cette source, l'analyse toxicologique du suspect est négative.

La piste du terrorisme n'est pas encore retenue

Dimanche, plusieurs personnes, témoins de l'agression, avaient indiqué que le suspect avait "l'air drogué" au moment des faits. L'homme avait été présenté comme un éventuel consommateur de crack. Une piste qui s'effondre donc sans pour autant s'orienter déjà vers le terrorisme.

Selon une source proche du dossier, rien ne permet à ce stade de retenir le caractère terroriste de ces agressions même si la section antiterroriste du parquet de Paris suit de très près les investigations.

L'un des blessés est toujours dans un état critique

Un peu avant 23h00 dimanche dernier près du canal de l'Ourcq, sept passants dont trois touristes étrangers (deux anglais et un égyptien) avaient été blessés dont quatre grièvement, à coups de couteau et de barre de fer. Trois étaient encore à l'hôpital lundi soir. L'un d'entre eux est dans un état critique. 

L'agresseur, qui serait de nationalité afghane selon les papiers trouvés sur lui, a été mis en garde à vue et hospitalisé dimanche soir. Ce sont des témoins, des boulistes qui l'ont maîtrisé. Ils lui ont lancé des boules de pétanque à la figure pour le stopper.