Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Agression au lycée des Catalins à Montélimar, le personnel exerce son droit de retrait

vendredi 29 septembre 2017 à 18:24 Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme Ardèche

Un surveillant a été agressé au portail de l'établissement ce jeudi, par un ancien élève. Le personnel dénonce une multiplication des incidents.

Le lycée des Catalins à Montélimar
Le lycée des Catalins à Montélimar - Google street view

26200 Montélimar, France

Ce jeudi, en fin d'après-midi, ce surveillant est au portail pour la sortie des cours, lorsqu'un jeune, extérieur au lycée, s'approche. Une altercation éclate et l'agresseur porte des coups, avant que deux personnes s'interposent.

L'assistant d'éducation est blessé au visage, touché à l'arcade sourcilière. Cette agression lui vaut trois jours d'interruption de travail. Il a déposé plainte au commissariat ce vendredi matin.

Enquête ouverte

La police a ouvert une enquête. On ne connaît pas les causes de la bagarre, pour l'instant. On sait seulement que le jeune agresseur est un ancien élève du lycée des Catalins.

Droit de retrait

Par solidarité, ce vendredi matin, le personnel de l'établissement a débrayé : professeurs, surveillants, agents ont fait valoir leur droit de retrait en solidarité avec leur collègue et pour dénoncer des incidents qui se multiplient.

D'après la proviseure du lycée, des violences verbales ont lieu régulièrement, mais c'est la première fois , depuis 5 ans, qu'elle assiste à une agression physique. Les cours ont repris normalement cet après-midi à 14 heures.