Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Agression d'un collégien à Mondeville : une enquête est en cours

Par

Un élève du collège Gisèle Guillemot de Mondeville (Calvados) a été agressé à sa descente du bus ce lundi matin par plusieurs jeunes extérieurs à l'établissement. La police a procédé dans la journée à plusieurs interpellations et un jeune mineur a été brièvement placé en garde à vue.

La police a identifié les auteurs présumés de l'agression et procédé à plusieurs interpellations. Un jeune mineur a été placé en garde à vue. La police a identifié les auteurs présumés de l'agression et procédé à plusieurs interpellations. Un jeune mineur a été placé en garde à vue.
La police a identifié les auteurs présumés de l'agression et procédé à plusieurs interpellations. Un jeune mineur a été placé en garde à vue. © Radio France - Nathalie de Keyzer

Les faits se sont produits ce lundi matin devant le collège Gisèle Guillemot à Mondeville, près de Caen. Plusieurs jeunes extérieurs à l'établissement s'en sont pris à un élève de 3ème qui descendait du bus. Des personnels, intervenus pour le protéger, ont également été pris à partie. 

Publicité
Logo France Bleu

L'élève a été pris en charge par sa famille et a subi des examens médicaux. La police de son côté, a procédé à des interpellations dans la journée. Un jeune mineur a été brièvement placé en garde à vue, avant d'être relâché dans la soirée. "Il serait plutôt dans les victimes, indique Amélie Cladière, procureure de la République de Caen, la situation est embrouillée et l'enquête se poursuit". 

"Une acte de violence physique inadmissible" dénonce la direction du collège

La police restera présente aux abords de l'établissement pour prévenir tout incident. L'autorité académique a déployé de son côté l'équipe mobile de sécurité au sein de l'établissement, pour venir en aide aux personnels. 

"Cet un acte de violence physique est absolument inadmissible", a réagi la direction de l'établissement dans un courrier envoyé aux familles. Les élèves qui ont assisté à l'altercation et qui ont pu être choqués "peuvent s'adresser aux adultes de l'établissement pour exprimer leur sentiment" poursuit la direction du collège. 

Publicité
Logo France Bleu