Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agression d'un conducteur de bus à Bayonne : l'hommage des chauffeurs d'Idélis

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Les chauffeurs de bus d'Idelis ont rendu hommage à Philippe Monguillot ce lundi. Aucun bus n'a circulé de 14h30 à 15h30 dans l'agglomération paloise.

L'hommage des chauffeurs de bus Idélis à Philippe Monguillot.
L'hommage des chauffeurs de bus Idélis à Philippe Monguillot. © Radio France - Najat Essadouki

Un millier de personnes a assisté aux obsèques de Philippe Monguillot à Bayonne, ce lundi après-midi. Ce chauffeur de bus de 58 ans est mort après avoir été violemment agressé le 5 juillet dernier pour avoir notamment réclamé le port du masque à des passagers. Près de 300 chauffeurs, les collègues de Philippe Monguillot, sont venus lui rendre hommage. A Pau, les chauffeurs ont voulu également se joindre à cet hommage en arrêtant le travail de 14h30 à 15h30. 

Une minute d’applaudissements 

Durant une heure, le réseaux de bus de l'agglomération paloise a été à l'arrêt complet. Les conducteurs sont revenus au dépôt et ont symboliquement respectés une minute d'applaudissement en hommage à Philippe Monguillot. Les chauffeurs de bus palois ont été très marqués par cette agression mortelle, dans leurs nombreux témoignages, une phrase revient souvent : "ça peut arriver à Pau". 

"L'agression de Philippe m'a rappelé celle que j'ai subi il y a huit ans. Moi aussi mes trois enfants auraient pu se retrouver sans père" - David, conducteur de bus idélis

Comme ses collègues, David dénoncent une inquiétante montée des incivilités des passagers dans les bus. Ce conducteur de bus Idélis depuis 10 ans a été victime d'une agression en 2012 : "Un petit jeune qui n'avait pas voulu payer de billet n'a pas accepté que je lui demande de descendre du bus. Il a sorti un couteau pour me menacer. J'ai réussi à le faire sortir, je n'ai pas été blessé mais l'agression mortelle de Philippe montre bien que ça peut aller très vite. Quand j'ai appris pour la mort de Philippe, le soir quand je suis rentré chez moi, j'ai dit à mes enfants 'ça aurait pu être moi', on fait un métier dangereux.

Ecoutez le témoignage de David, chauffeur de bus Idélis

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess