Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agression d'un conducteur de bus à Bayonne : une minute de silence dans le réseau urbain lavallois

-
Par , France Bleu Mayenne
Laval, France

La direction et le personnel des TUL, les transports urbains de l'agglomération lavalloise, invitent les voyageurs à observer ce mercredi une minute de silence en hommage au conducteur de Bayonne, sauvagement agressé dimanche soir.

A Bayonne, les conducteurs au dépôt de bus après l'annonce du droit de retrait
A Bayonne, les conducteurs au dépôt de bus après l'annonce du droit de retrait © Radio France

A 19h30 ce mercredi, les voyageurs des TUL, le réseau urbain de transport en commun de l'agglomération lavalloise, sont invités à observer une minute de silence afin de rendre hommage au conducteur de bus de Bayonne, agressé dimanche soir. 

Selon France Bleu Pays Basque, les deux jeunes hommes accusés d'avoir roué de coups dimanche ce chauffeur ont été mis en examen mardi soir pour tentative d'homicide volontaire. 

La victime est en état de mort cérébrale après avoir été roué de coups par des passagers de son bus, il voulait contrôler le ticket de l'un d'entre eux et leur a demandé de porter un masque. Les deux autres individus soupçonnés d'être impliqués dans l'agression ont été également mis en examen : l'un pour "non-assistance à personne en danger" et "recel de malfaiteur" - c'est chez lui que les deux agresseurs présumés s'étaient réfugiés après l'agression -, l'autre pour "non-assistance à personne en danger". Ils ont été placés en détention provisoire. 

La compagne de Philippe Monguillot, le conducteur de bus, organise une marche blanche ce mercredi à partir de 19h30 à Bayonne "pour dire stop, arrêtez ces massacres". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess