Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Agression mortelle d'un conducteur de bus à Bayonne

Agression d'un conducteur de bus : le ministre délégué aux transports à Bayonne pour rencontrer les chauffeurs

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Pays Basque, France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué aux Transports, est venu à Bayonne ce mardi soir rencontrer les chauffeurs de bus du réseau de transports de l’agglomération bayonnaise Chronoplus dont l’un des agents a été agressé ce dimanche.

Le ministre délégué au transports a d'abord rencontré des salariés.
Le ministre délégué au transports a d'abord rencontré des salariés. © Radio France - Oihana Larzabal

Le ministre délégué aux transports Jean-Baptiste Djebbari est arrivé ce mardi à 19h45 au dépôt du réseau Chronoplus de Bayonne afin de rencontrer les collègues de Philippe Monguillot, le chauffeur agressé ce dimanche. Le représentant du gouvernement a d'abord discuté avec les chauffeurs, avant de parler aux élus et de s'entretenir avec les représentants des conducteurs.

Il y a des choses qui devront être tranchées localement mais nous serons en soutien — Jean-Baptiste Djebbari

"Pour répondre aux difficultés, il faut une présence accrue du personnel" — Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports

La visite ministérielle a été appréciée tant par les élus locaux présents que par les agents. Mais elle n'a pas suffi à rassurer les représentants du personnel de Chronoplus qui exigent une radio et plus de contrôleurs avant de reprendre le travail.

Plus aucun bus depuis lundi

Les conducteurs du réseau bayonnais ont annoncé exercé leur droit de retrait ce lundi à partir de 5h du matin, après l'agression ce dimanche en fin de journée d'un de leur collègue, un chauffeur de bus de 58 ans. Transporté en urgence au centre hospitalier de la côte basque à Bayonne, Philippe Monguillot a été déclaré peu après en état de mort cérébrale. 

Ce mardi, deux individus, auteurs présumés des coups portés à la victime, ont été présentés à un juge d'instruction pour être mis en examen. Le chef d'inculpation : tentative d'homicide volontaire. Une marche blanche est organisée ce mercredi à partir de 19h30 entre l'arrêt de bus où a eu lieu l'agression et l'hôpital.

La visite en images

Le ministre délégué avec Jean-René Etchegaray, le maire de Bayonne, et Claude Olive, le maire d'Anglet et président du syndicat des mobilités.
Le ministre délégué avec Jean-René Etchegaray, le maire de Bayonne, et Claude Olive, le maire d'Anglet et président du syndicat des mobilités. © Radio France - Oihana Larzabal
Choix de la station

À venir dansDanssecondess