Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agression dans une laverie du Val-d'Oise : trois suspects en garde-à-vue

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Deux nouvelles personnes ont été placées en garde à vue ce mercredi après-midi au commissariat d'Enghien-les-Bains après la violente agression d'un client d'une laverie automatique à Soisy-sous-Montmorency dans le Val-d'Oise dimanche dernier.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Radio France - Adèle Bossard

Trois personnes sont désormais entendues par la police après la violente agression du client d'une laverie dimanche dernier à Soisy-sous-Montmorency. Deux nouveaux suspects ont été placés en garde à vue au commissariat d'Enghien-les-Bains ce mercredi après-midi. Les deux hommes, âgés d’une cinquantaine et d’une trentaine d’années, se sont rendus eux-mêmes à la police.

La victime a déposé plainte lundi après avoir été rouée de coups par quatre personnes, dont l'une à qui elle avait précédemment demandé de respecter la consigne du port du masque. Après une altercation verbale houleuse, le jeune homme non masqué est sorti de la laverie puis est revenu sur place accompagné de renforts, selon le plaignant. Deux hommes ont alors frappé la victime à coups de batte de baseball, deux autres à mains nues, selon des images de vidéosurveillance.    

Un premier suspect a été interpellé mardi après-midi et était toujours en garde à vue ce mercredi matin. Une enquête préliminaire a été ouverte pour violences aggravées, a indiqué le parquet de Pontoise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess