Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Agression de l'équipe de LCI à Rouen : procès renvoyé au 5 juin 2019

mercredi 10 avril 2019 à 7:18 - Mis à jour le mercredi 10 avril 2019 à 17:24 Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Cinq hommes devaient comparaître devant le tribunal correctionnel de Rouen ce 10 avril. Ils sont soupçonnés d'avoir agressé violemment une équipe de la chaîne de télé LCI, le 12 janvier dernier, lors de l'acte 9 des Gilets Jaunes en centre-ville de Rouen. Le procès a été renvoyé au 5 juin 2019.

Les cinq prévenus vont comparaître devant la justice à Rouen ce 10 avril (image d'illustration)
Les cinq prévenus vont comparaître devant la justice à Rouen ce 10 avril (image d'illustration) - Radio France

Rouen, France

Les faits remontent au 12 janvier 2019, en centre-ville de Rouen. Lors d'une manifestation de Gilets Jaunes (acte 9), un groupe d'hommes s'en prend très violemment à une équipe de la chaîne de télévision LCI. Les agresseurs présumés, cinq prévenus comparaissaient donc pour ces faits devant le tribunal correctionnel de Rouen mercredi 10 avril.

Procès renvoyé au 5 juin 2019

Malgré la présence des cinq prévenus, l'audience a été reportée au 5 juin 2019. Ils comparaissaient pour violences commises en réunion et violences aggravées. Ils ont à nouveau été placés sous contrôle judiciaire. Jusqu'au procès ils ont donc interdiction de se rendre dans le centre-ville de Rouen le samedi, jour de manifestation des gilets jaunes.

Une agression violente

Nous sommes le samedi 12 janvier, devant l'hôtel de ville de Rouen. Une équipe de journalistes et leurs agents de protection se font violemment agresser alors qu'ils sont en train de faire un reportage sur l'acte 9 de la mobilisation des Gilets Jaunes. Les quatre personnes de l'équipe sont blessées, l'une d'entre elles subit plus de 20 jours d'ITT (incapacité totale de travail).

L'enquête est alors confiée à la cellule d'enquête Gilets Jaunes mise en place par la Sûreté départementale de la police à Rouen.

Six arrestations trois semaines plus tard

Après trois semaines d'enquête six personnes ont été placées en garde à vue à Rouen, le mercredi 6 mars au matin. Les suspects ont été convoqués au commissariat de Rouen, et s'y sont tous présentés.  Les agresseurs avaient le visage masqué. Ils ont pu être identifiés grâce à l'exploitation des photos et des vidéos. A l'issue des gardes à vue, cinq suspects sont présentés à la justice. 

Des profils parfois surprenants

Les cinq lyncheurs présumés sont âgés de 19 à 59 ans, et sont en majorité originaires de Rouen et ses alentours. Seul l'un d'entre eux est originaire de l'Orne. C'était la quatrième fois que cet homme était placé en garde à vue depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes. Il a déjà été condamné pour des dégradations sur un distributeur automatique de billets.

A côté de cela, un homme de 60 ans comparaissait également devant le tribunal ce mercredi, "une personne installée avec un emploi", selon une source policière.