Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agression de Yuriy : 9 jeunes mis en examen dont 5 pour tentative d'assassinat

-
Par , France Bleu Paris

Deux semaines après le passage à tabac de l'adolescent, cinq jeunes ont été mis en examen pour "tentative d'assassinat" et incarcérés.

De nombreuses affichettes sur la dalle Beaugrenelle alertent sur l'agression et appellent d'éventuels témoins à se signaler.
De nombreuses affichettes sur la dalle Beaugrenelle alertent sur l'agression et appellent d'éventuels témoins à se signaler. © Radio France - Adrien Serrière

Neuf jeunes ont été mis en examen dans la nuit de samedi à dimanche dans l'affaire Yuriy, cet adolescent de 15 ans violemment passé à tabac dans le quartier Beaugrenelle à Paris, le 15 janvier dernier. Cinq d'entre eux, un majeur et quatre mineurs, sont mis en examen pour "tentative d'assassinat" et ont été placés en détention provisoire. Les quatre autres sont placés sous contrôle judiciaire. 

Le parquet de Paris a ouvert samedi une information judiciaire des chefs de tentative d'assassinat et complicité de tentative d'assassinat, participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime et vol avec violence ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à huit jours.

Expédition punitive

Jeudi et vendredi, onze mineurs, âgés de 15 à 17 ans, et un majeur, âgé de 18 ans, majoritairement domiciliés à Vanves (92), avaient été placés en garde à vue dans cette enquête, dont quatre qui s'étaient "spontanément présentés aux services de police" selon le procureur de Paris Rémy Heitz.  Deux ont été relâchés vendredi sans poursuite à ce stade.  

Les gardes à vue ont permis d'identifier les agresseurs et confirmer les raisons de ce passage à tabac. L'agression, cinq jours avant les faits, d'un autre adolescent, originaire de Vanves, par un groupe de jeunes parisiens (auquel appartenait Yuriy) a provoqué cette expédition punitive dans le 15e arrondissement. Une guerre de territoire dont l'enjeu semblait être la possession de la dalle Beaugrenelle.

Identifiés grâce aux caméras de vidéosurveillance

Si certains jeunes venus régler leur compte connaissaient Yuriy de vue, ils ne le visaient pas en particulier selon plusieurs témoignages. Grâce aux images des huit caméras de vidéoprotection présentes sur la dalle et les environs, les enquêteurs ont identifié les principaux agresseurs de Yuriy. Et notamment le porteur du marteau qui s'acharne à plusieurs reprises sur le crâne de l'adolescent de 15 ans. 

Le 15 janvier, le jeune garçon avait été conduit à l'hôpital dans un état grave après avoir été roué de coups. La diffusion sur les réseaux sociaux le 22 janvier des images de son agression dans lesquelles on voit une dizaine de jeunes lui donner des coups de pied, de battes ou de bâtons a provoqué une vive émotion et de nombreuses réactions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess