Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Homme battu à mort quartier Saragosse à Pau : deux mineurs mis en examen pour meurtre

Deux adolescents du quartier Saragosse à Pau, soupçonnés d'être impliqués dans la rixe mortelle de vendredi dernier, ont été mis en examen pour meurtre. Ils avaient été interpellés lundi, après la mort de Béli Nébié, battu à mort vendredi soir devant une cinquantaine de témoins.

Béli Nébié, 32 ans, a été battu à mort vendredi soir dans le quartier Saragosse à Pau.
Béli Nébié, 32 ans, a été battu à mort vendredi soir dans le quartier Saragosse à Pau. © AFP - GEORGES GOBET

L'enquête avance, cinq jours après l'agression de Béli Nébié, 32 ans, battu à mort vendredi soir dans le quartier Saragosse à Pau. Deux adolescents du quartier Saragosse à Pau, âgés de 16 et 17 ans, soupçonnés d'être impliqués dans la rixe mortelle, ont été mis en examen pour meurtre, a confirmé Cécile Gensac, la procureure de la République au cours d'une conférence de presse ce mercredi matin.

Les deux étaient présents au moment de l'agression. L'un d'entre eux reconnaît avoir participé aux violences mais il affirme ne pas l'avoir laissé pour mort. Projeté contre le mur d'enceinte de la caserne des pompiers, Béli Nébié avait pourtant tout de suite perdu connaissance, précise la procureure. Touché à la tête, il est tout de suite tombé, inconscient. Tous les coups ont été donnés alors qu'il est au sol.

Les deux mis en examen sont inconnus de la justice. Ils sont Français et vivent dans le quartier depuis plusieurs années.

La procureur Gensac a confirmé que Beli Nébié a bien eu une altercation la veille avec des jeunes du quartier, pour un motif qu'elle ignore. L'enquête ne permet pour l'instant pas d'établir le différent qui est à l'origine de cette agression.

Bélie Nébié était impliqué dans une affaire de violences en région parisienne. Il était sous contrôle de judiciaire. A Pau et en Béarn il n'a jamais fait parler de lui. Le parquet affirme que cette agression n'a aucun lien avec les poursuites dont il faisait l'objet en région parisienne.

Un troisième mineur, arrêté lundi, a été relâché. Il a un alibi.

La conférence de presse de Cécile Gensac, la procureur de Pau
La conférence de presse de Cécile Gensac, la procureur de Pau © Radio France - Daniel Corsand
Choix de la station

À venir dansDanssecondess