Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agression et match arrêté : le club de rugby d'Artix risque de payer cher les débordements

-
Par , France Bleu Béarn
Artix, France

Le match pour la qualification pour les 16e de finale de 4e série entre Artix, le champion du Béarn, et les Catalans du Rugby Athlétic Cerdagne Capcir a été stoppé, dimanche, après des débordements. L'arbitre aurait été agressé par un joueur béarnais. Les deux présidents se renvoient la balle.

La rencontre a été arrêtée à la 50e minute.
La rencontre a été arrêtée à la 50e minute. © Maxppp - Sébastien Jarry

La rencontre avait lieu en Ariège, à Prat, ce dimanche. Le match a été interrompu à la 50e minute après plusieurs accrochages, entre Artix et les Catalans du "Rugby Athlétic Cerdagne Capcir", alors que les Béarnais étaient menés 17 à 0. Les gendarmes sont intervenus pour ramener le calme sur le terrain.

Selon la version de l'équipe catalane, l'arbitre aurait même été agressé par un joueur béarnais. Mais le club d'Artix ne délivre pas les mêmes explications, et indique qu'il a simplement été bousculé quand il a tenté de s'interposer.

RÉACTION | "Quand on me dit bagarre, ça me fait doucement rire. Elle a duré 30 secondes" clame le président d'Artix, David Lagrez.

Le club d'Artix risque une lourde sanction dans cette affaire. La commission de discipline de la FFR, la Fédération française de rugby, devra trancher.

Un joueur d'Artix gravement blessé

Les dirigeants d'Artix précisent également que deux joueurs béarnais ont été blessés, dans le jeu, durant cette rencontre, dont l'un gravement : il pourrait perdre l'usage d'un œil. Il est toujours hospitalisé à Toulouse.

TÉMOIGNAGE | Le président du club catalan, Christophe Saison, n'en revient pas de la violence du match.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess