Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agression homophobe à Montpellier, un appartement saccagé

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Une agression homophobe s'est produite samedi à Montpellier. Deux jeunes hommes qui fumaient tranquillement à la fenêtre se sont d'abord fait insulter. Puis tout un groupe de jeunes est revenu pour défoncer l'appartement dans lequel ils s'étaient réfugiés avec deux autres amis.

Les 4 jeunes ont été interpellés à un arrêt de tram à Montpellier peu après l'agression
Les 4 jeunes ont été interpellés à un arrêt de tram à Montpellier peu après l'agression © Maxppp - Sebastien JARRY

La police a interpellé quatre jeunes samedi matin à Montpellier après une agression à caractère homophobe. La première altercation se déroule à la fenêtre d'un appartement, un jeune couple homosexuel fume et se fait interpeller par deux jeunes qui lui demande du shit. 

Puis n'ayant rien obtenu, les jeunes les interrogent : "Vous êtes pédés ?" Le couple assume et se fait alors insulter et menacer de mort : "On va vous cramer". S'ensuit une altercation violente devant la porte de l'immeuble. Un des agresseurs est légèrement blessé à la tête.

Les deux jeunes reviennent alors à quatre, particulièrement remontés, ils brisent les fenêtres  à coups de bouteilles de bière, puis défoncent la porte de l'appartement pour tout casser. Le jeune couple se réfugie dans la salle de bain avec les deux amis qui étaient avec eux, impuissants. 

Le groupe repart avec une console de jeux, une paire de basket, une montre Armani et surtout en laissant derrière eux un appartement saccagé.

Les quatre jeunes sont retrouvés peu de temps après à un arrêt de tram : trois mineurs et un majeur originaire d'Étampes, en région parisienne, déjà connus de la police, venus passer leurs vacances dans l'Hérault.

Ils sont poursuivis pour agression homophobe, vols en réunion, dégradations de biens, et menaces de mort.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess