Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agression d'un "lanceur d'alerte", témoin d'un dépôt sauvage de déchets à Montbazin

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un septuagénaire, défenseur de l'environnement, s'est fait agressé lundi alors qu'il filmait un dépôt sauvage de gravats de chantier en pleine nature à Montbazin (Hérault). Hospitalisé, il souffre de plusieurs fractures. En août 2020 déjà, il avait porté plainte pour menace de mort.

C'est là que les gravats ont été déposés pendant que Christian Puech filmait
C'est là que les gravats ont été déposés pendant que Christian Puech filmait - Commune Montbazin

Monique Rousseau n'en revient toujours pas. Botaniste, elle est l'amie de Christian Puech, farouche défenseur de l'environnement, qui s'est fait agresser lundi à Montbazin alors qu'il filmait un homme se débarrassant de gravats en pleine nature. Celle qui fait également office de conseillère technique pour le septuagénaire raconte : "Il a vu un homme descendre d'une petite estafette blanche avec du placoplâtre, le gars l'a repéré et a couru vers lui. Bien entendu, il y a eu un accrochage verbal." Ensuite, cet homme est reparti vers sa camionnette et "quelqu'un, une deuxième personne derrière lui (Christian Puech- Ndlr) l'a frappé plusieurs fois et il s'est retrouvé avec deux factures, une de la mâchoire et une de la jambe", poursuit Monique Rousseau.

L'amie de Christian Puech raconte l'agression

Christian Puech, 76 ans, a dû être évacué à CHU de Montpellier où il subira deux interventions chirurgicales. Sa camera a disparu ainsi que l'auteur des coups. Au cours de l'été 2020 déjà, il avait porté plainte pour menace de mort après un incendie dans une des décharges sauvages dans cette zone du bassin de Thau.

Josian Ribes, le maire de la commune se dit "scandalisé" par "l'agression du lanceur d'alerte". Lui aussi se bat contre le phénomène des décharges sauvages, "un problème récurrent qui n'est pas nouveau mais qui se développe". La mairie invite les habitants de la commune à "signaler des dépôts sauvages avec, si possible, photos et géolocalisation" pour que des agents puissent être envoyés sur place. 

Le maire Montbazin condamne fermement l'agression

Choix de la station

À venir dansDanssecondess