Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agression mortelle à Belfort : le principal suspect écroué et mis en examen

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Le trentenaire interpellé jeudi après-midi près de Sochaux dans l'affaire de l'agression au couteau du week-end dernier à Belfort a été mis en examen et écroué, indique le parquet de Montbéliard.

Le suspect a été mis en examen et écroué ce vendredi.
Le suspect a été mis en examen et écroué ce vendredi. © Maxppp - Bruno Levesque

Le trentenaire suspecté d'avoir tué de plusieurs coups de couteau un autre homme le week-end dernier rue Thiers à Belfort a été mis en examen et placé en détention provisoire pour assassinat, indique ce vendredi le parquet de Montbéliard.

Le suspect garde le silence

Interpellé jeudi près de Sochaux, dans le pays de Montbéliard, l'auteur présumé était auditionné ce vendredi dans le bureau du juge d'instruction à Montbéliard. Mais selon nos informations, il a gardé le silence.

Si le suspect de 32 ans ne nie pas avoir porté des coups à sa victime, il contesterait en revanche avoir eu l'intention de la tuer, précise à France Bleu Belfort Montbéliard Julie Fergane la vice-procureure de Montbéliard.

Rivalité amoureuse

Concernant le motif de cette agression, les premiers éléments indiquent que l'homme poignardé aurait "dragué la copine" du suspect. C'est donc une rivalité amoureuse qui serait à l'origine de la violente altercation de samedi dernier, non loin de la gare de Belfort.

Après une première dispute, l'agresseur serait ensuite revenu vers la victime avant de la poignarder au niveau de l'abdomen. Etant donné le nombre de coups portés et la détermination de l'agresseur, le parquet avait ouvert une information judiciaire pour assassinat : car pour la justice, il y a bien eu préméditation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu